Bébitte ou maringouin ?

L’été nous apporte le beau temps et aussi, malheureusement, les bébittes et les maringouins.

Le nom bébitte et ses variantes bébite,bebite et bibitte désignent les insectes et autres petites bestioles du Québec.

Il y donc ben des bébittes cette année!

— Cette nuit, j’ai oublié de fermer le moustiquaire. Des milliers de bébittes sont entrées dans le chalet. (À noter qu’au Québec, « moustiquaire » est presque toujours employé au masculin. Et le « chalet » désigne une maison de campagne.)

— Le chalet n’avait pas été habité depuis deux ans. Plein de petites bébittes en ont profité pour s’y installer. Ça grouillait de partout quand j’y suis entré. C’était dégoûtant.

— Le morceau de steak était couvert de bébittes. Je l’ai jeté aux poubelles. Je n’ai même pas osé le donner au chien.

Les maringouins

Les maringouins sont des moustiques, des insectes très désagréables malgré leur nom amusant.

Je réagis fortement aux piqûres de maringouins.

— Je hais la campagne. Partout où je vais, les maringouins me suivent.

— C’est la dernière fois que je fais du camping. J’ai passé la nuit à écraser des maringouins.

— Allez, faisons un feu de camp pour éloigner les maringouins.

Les bébittes à patate

Au Québec, nous avons aussi des bébittes à patates (de ce côté de l’Atlantique, les patates sont des pommes de terre). Ailleurs dans la francophonie, les bébittes à patates portent le nom de doryphores ou de coccinelles.

Je trouve ça beau une bébitte à patate.

En fait, il y a une confusion puisqu’on appelle, à tort, bébitte à patate aussi bien les coccinelles que les doryphores de la pomme de terre. Le même nom pour les deux espèces différentes.

— La bébitte à patate est l’ennemi numéro un des producteurs de pommes de terre.

— Une seule bébitte à patate et sa progéniture peuvent détruire un plant de patates en moins de deux semaines.

Les bébittes à poil

Les chenilles du Québec portent le nom imagé de bébittes à poil. Cette locution sert aussi à décrire une personne étrange.

Nos forêts connaissent une véritable infestation de bébittes à poil.

— Je n’ai jamais autant vu de bébittes à poil que cette année. Un vrai fléau.

— As-tu vu la bébitte à poil qui s’est présentée à l’entrevue ? Selon moi, il ne s’est pas peigné depuis trois ans.

Les bébittes se faufilent dans nos expressions

Les bébittes se faufilent partout: aussi bien dans nos maisons que dans notre langue. On retrouve ainsi le mot bébitte et ses variantes dans plusieurs expressions québécoises. Dans certains contextes, ces bébittes langagières n’ont plus rien à voir avec les insectes.

L’adverbe « en bébitte »

L’expression en bébitte signifie « très, beaucoup » : C’est bon en bébitte ; Il fait chaud en bébitte ; C’est cher en bébitte.

L’expression « être en bébitte »

— Il était en bébitte.

Cette expression ne veut pas dire que la personne s’était retrouvée dans le film La mouche. Être en bibitte signifie « être en colère ». C’est un euphémisme pour exprimer la rage, la frustration, l’agressivité.

— Il était vraiment en bébitte quand il a appris qu’il n’aurait pas la promotion.

— J’étais en bébitte contre toi quand tu ne t’es pas présenté à notre rendez-vous.

L’expression « chercher la bébitte »

L’expression chercher la bébitte est synonyme de « chercher des poux, chercher la petite bête ».

— Mon patron n’est jamais satisfait, il cherche toujours des bébittes.

Des bébittes dans la tête

Le mot bébitte est parfois utilisé pour décrire des problèmes psychologiques, des manies, des obsessions. Une personne a alors des bébittes dans la tête.

— Il parle toujours de ses bébittes. Il devrait aller consulter un psy.

— La seule chose qui l’intéresse, c’est ses bébittes.

— Qui sommes-nous pour le juger ? On a tous nos bébittes.

Finalement, bébitte peut aussi servir à décrire une personne bizarre.

— As-tu vu l’énergumène qui est venu passer une entrevue ? C’était toute une bébitte.

Au Québec, l’expression avoir une araignée dans le plafond pour décrire une personne qui a un comportement étrange est très peu utilisée. On lui préfère « avoir des bébittes » dans la tête.

 

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris