Articles

Se faire carter

Se faire «carter», c’est se faire demander une carte d’identité dans le but de prouver que nous avons l’âge requis pour entrer dans un établissement réservé aux adultes ou pour acheter des produits comme l’alcool et le tabac.

Lire la suite

Chouclaques, claques et souliers

Les «chouclaques», aussi écrit shoe-claque, sont des chaussures de sport. Chouclaque est une combinaison du mot anglais shoe, qui veut dire « chaussure », et du mot «claque», qui signifie « couvre-chaussure ».

Lire la suite

Attention : elle a son voyage!

Les Québécois adorent voyager, mais détestent «avoir leur voyage». En effet, avoir son voyage signifie «en avoir marre», «en avoir assez», «en avoir sa claque» . Dans certains cas, cette expression peut aussi vouloir dire être étonné. Nous l’employons aussi comme un avertissement, une menace.

Lire la suite

La cabane à sucre

Les «cabanes à sucre» sont des bâtiments destinés à la fabrication du sirop d’érable et où l’on sert des mets traditionnels du Québec. On les fréquente durant le «temps des sucres» et les bibittes à sucre s’y donnent à cœur joie. Ces dernier s’y «sucrent le bec», car il faut l’avouer, ils ont le «bec sucré». C’est pourquoi ils aiment tant les «oreilles de crisse» trempées dans le sirop d’érable.

Lire la suite

Ça sent le swing

L’expression «sentir le swing» signifie « dégager une forte odeur de transpiration ». Par exemple,après un match de soccer (football), un vestiaire sportif ça sent le swing .

Le mot swing est un emprunt direct de l’anglais et est utilisé à plusieurs sauces dans la langue québécoise. Swing se traduit par « élan, mouvement pour frapper, rythme ». Toutefois, nous lui avons greffé le sens de « transpiration », car swing ne possède pas cette signification particulière en anglais.

Lire la suite

Avoir des « Air Lousse »

Avoir des «Air Lousse», c’est avoir des faveurs en banque. À l’origine simple blague dans un numéro de l’humoriste François Morency, « Air Lousse» est maintenant une expression courante dans la langue québécoise. Le mot lousse est une déformation du mot anglais loose qui signifie « ample, desserré, lâche, du jeu, du mou ». Et les Air Miles sont un programme de récompenses qui permet d’accumuler des kilomètres (miles) lorsque nous effectuons des achats chez des marchands autorisés

Lire la suite

Faire des sparages, des folleries et des simagrées

Le mot québécois «sparage» signifie « gesticulation, manifestations nerveuses ». Quant à l’expression «faire des sparages», elle sert à décrire quelqu’un qui déplace de l’air dans le seul but de distraire. Faire des sparages sert aussi à parler des gens qui font de l’esbroufe ou des personnes qui perdent leurs temps en multipliant les gestes inutiles.

Lire la suite