Articles

Faire des sparages, des folleries et des simagrées

Le mot québécois «sparage» signifie « gesticulation, manifestations nerveuses ». Quant à l’expression «faire des sparages», elle sert à décrire quelqu’un qui déplace de l’air dans le seul but de distraire. Faire des sparages sert aussi à parler des gens qui font de l’esbroufe ou des personnes qui perdent leurs temps en multipliant les gestes inutiles.

Lire la suite

Être gelé

Être gelé signifie, comme on peut le déduire, avoir très froid. Toutefois, être gelé peut aussi vouloir dire être camé, défoncé, drogué. Geler signifie parfois anesthésier localement. Par exemple, un dentiste va geler la dent de son patient avant de lui faire un plombage. Alors qu’être gelé comme une crotte est simplement synonyme d’avoir extrêmement froid.

Lire la suite

Le magasinage de Noël

Au Québec, nous avons ajouté le suffixe «age» au mot magasin pour former «magasinage». Ce mot, qui chatouille les oreilles de nos cousins de la francophonie, décrit l’action de faire du shopping. Nous avons aussi créé le verbe «magasiner», synonyme de faire du shopping.

Lire la suite

Être ou avoir du lousse ?

«Lousse» est une déformation du mot anglais «loose». En tant qu’adjectif, «lousse» est synonyme d’«ample, desserré, lâche, mou, mal tendu». Comme nom, «lousse» signifie «du jeu, du mou, du leste». Dans la langue familière, l’emploi de lousse est relativement fréquent.

Lire la suite

Une grosse tache

Au Québec, le mot «tache» désigne une personne qui impose sa présence, qui importune. Une grosse tache, c’est donc quelqu’un de collant dont on ne parvient pas à se défaire. L’équivalent en France serait un crampon, un pot de colle. Venez aussi découvrir le sens des expressions chien de poche et mouche à marde.

Lire la suite

La farce plate est tombée à plat

Pour un Québécois, l’adjectif plate signifie «monotone, endormant». À noter que l’adjectif plate conserve la même forme au féminin et au masculin. Par exemple, la blague est plate, le film est plate. L’adjectif plate peut aussi vouloir dire décevant ou regrettable.

Lire la suite

Que veux dire «faire un spécial» ?

Saviez-vous qu’au Québec, nous donnons au mot «spécial» plusieurs sens inconnus ailleurs dans la Francophonie. Venez vous amusez à les découvrir. Par exemple, faire un spécial est synonyme de «faire une exception, donner un effort supplémentaire, faire une fleur à quelqu’un».

Lire la suite