Beurrer avec du beurre

Le mot beurre possède plusieurs déclinaisons au Québec.

D’abord, une beurrée est une tartine de beurre ou d’une autre substance comme de la confiture. Beurrée peut être utilisé comme un nom, et aussi comme un verbe. Il devient alors beurrer.

Comprendre la locution québécoise: une beurrée de beurre

Une bonne beurrée de beurre

«Je vais me faire une bonne beurrée de confiture de fraise avant de me coucher.»

«Je vais me faire une beurrée de beurre de peanuts (arachides).»

«Est-ce que tu veux un morceau de gâteau ou une beurrée de Nutella?»

Beurrer ses vitres

Quant au verbe beurrer, il est synonyme d’enduire, recouvrir d’une substance (pas nécessairement du beurre).

«J’aime beurrer mes toasts de Nutella.»

«Le petit a beurré la vitre de l’automobile avec sa bave.»

«Est-ce que tu as vu Ginette? Elle s’est encore beurrée la face avec son maquillage bon marché.» (À noter que le mot face est souvent synonyme de visage.)

Beurrer épais

L’expression beurrer épais veut dire exagérer, pousser le bouchon.

«Ne le crois pas, il beurre épais pour t’impressionner.»

«Jules a tendance à beurrer épais quand il parle de l’intelligence de ses enfants.»

«Sans vouloir trop beurrer épais, je dirais que c’était le meilleur repas que j’ai préparé de toute ma vie.»

Virer dans le beurre

L’expression virer dans le beurre signifie tourner à vide pour un moteur, tourner sans obtenir de traction pour des pneus,  rouler sans avancer.

«Avec toute la glace sur les routes, mes roues virent dans le beurre. Je n’avance pas d’un seul centimètre.»

Et finalement, il arrive aux Québécois de swigner dans le beurre, c’est-à-dire de donner un coup d’épée dans l’eau. (Cette dernière expression est aussi utilisée au Québec.)

J’ai fait une grosse beurrée

Beurrée peut aussi signifier un gros montant d’argent.

«Il a gagné une grosse beurrée avec son projet immobilier.»

«Je rêve de faire une dernière grosse beurrée avant de prendre ma retraite.»

 

À noter que l’expression être beurré comme synonyme d’être ivre est peu utilisée au Québec. Pour découvrir les sens québécois de mot bien français, nous vous invitons à consulter notre lexique.

 

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris