Adon ou ben d’adon ?

En québécois, le mot adon signifie coïncidence, hasard.

« Je n’aurais jamais imaginé te rencontrer ici. Quel bel adon! »

« Tu parles d’un adon! Après nous être perdus de vue pendant vingt ans, nous voilà voisins.»

« C’est un pur adon que je me retrouve dans le même restaurant que toi. Je te jure que je ne te suivais pas.»

Être d’adon

La locution être d’adon veut dire être serviable, être facile de caractère.

« Ne t’inquiète pas, François va comprendre ton retard, il est bien d’adon. »

« Je suis heureux de travailler en équipe avec toi, je t’ai toujours trouvé ben d’adon.» Note : dans la langue parlée, le mot bien se transforme souvent en «ben» (prononcer bin).

Les différents sens du verbe adonner

Quant au verbe adonner, presque disparu dans le reste de la francophonie, il signifie bien tomber.

« Tu dois annuler notre rendez-vous? Ne t’inquiète pas, ça adonne bien, j’ai très mal à la tête. »

Adonner peut aussi vouloir dire convenir.

« Est-ce que ça t’adonnerait de venir demain plutôt que samedi?»

« Pas de soucis, tu iras chercher mes affaires quand ça t’adonnera

« Tu passeras nous voir quand ça t’adonnera

On s’adonne bien

Comme en France, le verbe pronominal s’adonner signifie la pratique régulière d’une activité. «Il s’adonne au piano depuis qu’il a six ans.»

Mais s’adonner peut aussi vouloir dire avoir de bons rapports avec quelqu’un, bien s’entendre avec lui ou avec elle.

«Je suis chanceux, ma femme et ma mère s’adonnent bien.»

«Je m’adonne bien avec mon nouveau patron. Ma vie va être beaucoup plus facile.»

« Je m’adonne pas du tout avec mes deux frères.»

 

Si vous désirez découvrir d’autres mots du Québec, nous vous invitons à consulter notre dictionnaire québécois.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris