Ça ne prend pas la tête à Papineau

L’expression Ça prend pas la tête à Papineau signifie qu’une chose n’est pas difficile à comprendre ou qu’une personne aurait dû réussir facilement la tâche qui lui était attribuée.

«Le café est imbuvable, pourtant ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre comment la machine à café fonctionne».

«Ça prend pas la tête à Papineau pour faire de l’argent à la Bourse. Ça prend juste de bons contacts».

On peut aussi employer cette expression sans le verbe prendre.

« Mon nouveau conseiller financier, c’est vraiment pas la tête à Papineau. Je crois que je vais changer d’institution financière.»

(Louis-Joseph Papineau était un politicien reconnu pour sa grande intelligence. Il a mené les Patriotes durant la rébellion de 1837.)

La tête dans la langue québécoise

Au Québec, nous avons créé plusieurs autres expressions avec le mot tête.

Avoir une tête enflée : être vaniteux, prétentieux. «Il a la tête enflée depuis qu’il a obtenu sa promotion.»

Être en amour par dessus la tête : être follement amoureux. «Ses parents s’inquiètent pour leur fille. Elle est en amour par-dessus la tête avec le petit vaurien qui traine au bar toute la journée.»

Être malade dans sa tête : être fou, dérangé. «N’essaie même pas de discuter avec lui, c’est un malade dans la tête.» Dans cette expression, on omet habituellement d’utiliser l’article «la». On dit simplement «C’est un malade dans tête

— Sortir quelqu’un sur la tête : expulser quelqu’un avec vigueur. «Si tu ne t’en vas pas immédiatement, je vais te sortir sur la tête

— Tête carrée : terme offensant pour décrire les Canadiens de langue anglaise. Il existe plusieurs versions contradictoires qui expliquent l’origine cette expression. Mais la plus amusante est qu’à une certaine époque ce sont les Britanniques qui traitaient les Allemands de squareheads (têtes carrées).

Les têtes-de-violon québécoises

Et si on vous offre de manger des têtes-de-violon, ne vous inquiétez pas, nous parlons simplement de crosses de fougère.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris