Le mot glace : sens glissant

Au Québec, les mots glace et glaçon sont de parfaits synonymes. Toutefois, c’est le mot glace qui est le plus fréquemment employé dans la langue parlée.

La glace québécoise est le glaçon français.
Ils mettent trop de glace dans nos liqueurs (boissons gazeuses).

— Quand j’achète de la liqueur (boisson gazeuse) au cinéma, je demande toujours qu’on ne mette pas de glace. Sinon, j’ai l’impression d’être floué.

— Je vais prendre un scotch sans glace, s’il vous plaît.

— Après ma séance de physiothérapie, est-ce que je dois mettre de la glace ou du chaud ? Je ne m’en souviens jamais.

Les glaçons québécois

Pour nous les Québécois, les glaçons, ce sont surtout les colonnes de glace (stalactites) qui pendent des toits, des gouttières ou des branches d’arbres.

Nous utilisons aussi le mot glaçon pour désigner les fils brillants dont on se sert pour décorer nos arbres de Noëls.

Le projet de patinoire est sur la glace

Il faut éviter d’interpréter sur la glace de façon littérale puisque cette locution signifie « être en attente, en suspens ». Un projet sur la glace est un projet mis en veilleuse. Donc, nous mettons aussi bien des choses que des projets sur la glace.

C’est un calque de l’anglais to put something on ice.

— Le gouvernement a mis sur la glace le projet d’usine de traitement des eaux.

— La réparation de la transmission de mon auto m’a coûté 900 dollars. Cela a mis sur la glace l’achat de notre nouveau congélateur.

Cinq couches de glace québécoise

1. L’usage du mot glace comme synonyme de « miroir » est très rare au Québec. En effet, c’est le miroir qui occupe presque tout notre espace linguistique.

2. Les vitres d’auto, mobiles ou fixes, sont simplement appelées des vitres. Toutefois, nous employons aussi bien lave-vitre que lave-glace pour désigner le liquide avec lequel nous les nettoyons.

3. Un chemin de glace est une voie tracée l’hiver sur la glace d’une rivière ou d’un lac gelé. Il relie par temps froids deux rivages qui, le reste de l’année, sont séparés par de l’eau.

4. La glace noire désigne les plaques de glace très lisse et très dure qui recouvrent par endroits les routes du Québec. Difficiles à voir, car elles se confondent avec la route, ces plaques de glace noire sont très dangereuses. Nous leur devons malheureusement beaucoup d’accidents.

5. Le temps de glace, c’est le temps qu’un joueur de hockey passe sur la patinoire durant un match. Plus un joueur a de temps de glace, meilleures sont ses chances de faire sa marque.

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.