Vente de garage sale

Si vous voyez une affiche «Garage Sale», n’allez pas croire que le garage est sale. C’est simplement un autre cas où il faut éviter de lire en français des affiches anglaises.

Au Québec, nous avons traduit littéralement l’expression anglaise garage sale par vente de garage. Une expression que nous pourrions traduire par bric-à-brac, vente-débarras, vide-grenier. Toutefois, bien que l’expression «vente de garage» soit considérée comme un anglicisme, elle colle bien à la réalité d’ici, car de nombreuses maisons québécoises sont munies d’immenses garages, qui sont pour la plupart remplis de bébelles… et de cossins… (des objets sans valeurdes babioles).

— N’oublie pas. Samedi, j’organise une vente de garage.

— C’est la dernière fois que j’organise une vente de garage. Les passants me négociaient pour des objets à 25 cents.

En vente jusqu’à samedi

Le mot « vente » se trouve dans plusieurs expressions : en vente signifie en solde; et vente d’entrepôt, vente d’écoulement, vente débarras et vente d’inventaire sont synonymes de liquidation, déstockage.

— Dépêche-toi, c’est en vente jusqu’à demain.

— Je n’achète jamais au début de la saison. J’attends toujours que ça soit en vente.

Et lors d’une vente finale, les objets soldés ne seront ni repris, ni échangés, ni remboursés, car il s’agit d’une vente ferme.

— Vous êtes au courant ? dit la vendeuse. C’est une vente finale.

— Je tiens à vous avertir. Pour les maillots de bain, c’est toujours une vente finale.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris