Vendre un frigidaire à un Eskimo

L’expression vendre un frigidaire à un Eskimo est utilisée pour parler des talents de vendeur d’une personne, de son charme, de sa capacité à se sortir du pétrin grâce à ses habiletés sociales.

L’expression vendre un frigidaire à un Eskimo signifie avoir de grands talents de vendeur.
Rien n’arrête Jules. Il vendrait un frigidaire à un Eskimo!

— Je ne m’inquiète pas pour l’avenir de Jules. Avec son charme, il serait capable de vendre un frigidaire à un Eskimo.

Mais attention, cette expression a souvent un côté péjoratif. Plutôt que de parler du charme d’une personne, elle évoque alors son côté manipulateur.

— On sait bien, Jules n’a aucun sens des valeurs. Il vendrait un frigidaire à un Eskimo si ça pouvait l’aider à obtenir les faveurs du patron.

Un frigidaire n’est pas toujours un Frigidaire. Dans la langue parlée du Québec, la marque de commerce Frigidaire est souvent employée comme synonyme de « frigo, réfrigérateur ». Nous l’utilisons comme nom commun. On peut donc acheter un frigidaire d’une autre marque que Frigidaire. Cela donne parfois des phrases déroutantes comme :

— J’achète toujours des frigidaires de marque Samsung.

— J’ai oublié la marque de frigidaire que je voulais acheter.

L’expression vendre un frigidaire à un Eskimo est une adaptation des expressions anglophones to sell a refrigeretor to an Eskimo et to sell ice to an Eskimo.

Vendre des frigos à des Inuits

Le nom Eskimo, ou Esquimau, tend à disparaître de l’usage au profit du nom Inuit. Les Européens ont nommé Eskimo les peuples autochtones de l’Arctique. Toutefois, ceux-ci se désignent eux-mêmes par le terme Inuit, à l’exception des Yupiks et les Alutiiqs, qui vivent en Alaska et qu’on désigne encore par le nom Eskimo.

Cette évolution de la langue tend aussi à influencer la formulation de l’expression. Certains préfèrent vendre des frigos à des Inuits alors que d’autres vendent des frigidaires à des Eskimos.

Peu importe le choix des mots, l’idée reste. Il faut se fier au contexte pour savoir si nous complimentons la personne ou si nous la critiquons.

Pour terminer, selon le dictionnaire d’Antidote, voici l’étymologie possible du mot Esquimo : du cri askimew, « il lace des raquettes ».

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris