Une question de pif

Deux candidats peuvent être « coude-à-coude » dans les sondages. Toutefois, au Québec, il arrive aussi qu’ils soient nez à nez. Cela ne veut pas dire qu’ils se font face, le regard haineux, qu’ils sont prêts à s’affronter à main nue. Chez nous, la locution « nez à nez » est souvent utilisée dans un contexte de rivalité pour signifier que deux concurrents sont à égalité dans une épreuve ou dans une course. Cette utilisation tirerait son origine du monde anglophone des courses de chevaux où les expressions neck to neck ou nose to nose ponctuent les descriptions des compétitions hippiques.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris