Une grosse tache

Au Québec, le mot tache désigne une personne qui impose sa présence, qui importune. Une grosse tache, c’est donc quelqu’un de collant dont on ne parvient pas à se défaire. L’équivalent en France serait un crampon, un pot de colle (dans ce contexte, pot de colle est compris au Québec, mais pas le mot crampon).

L'expression québécoise : une vraie tache.

Mon nouveau collègue est une vraie tache. Il parle sans arrêt.

— Mon ex est une vraie tache. Il me suit partout, m’appelle sans relâche, me texte toute la nuit. Je ne sais plus quoi faire.

— Ce vendeur de voitures est une véritable tache. Il me téléphone 20 fois par semaine pour savoir quand je vais acheter une voiture.

— Quand il avait six ans, mon petit frère était une vraie tache. Il faisait des crises épouvantables si je ne l’emmenais pas avec moi.

Un chien de poche

Pour bien comprendre l’expression chien de poche, il faut savoir que les chiens de poche sont minuscules, habituellement trop petits pour marcher longtemps à côté de leurs maîtres qui les portent souvent dans leurs bras ou dans leur sac. Le chihuahua est un chien de poche.

L’expression chien de poche sert donc à dire qu’un individu suit une autre personne partout, qu’il est à la remorque des autres. Un chien de poche se distingue d’une grosse tache par son côté plus soumis. Il évoque plus le petit chien trottant à côté de son maître qu’un représentant dynamique tentant de conclure une vente.

— Ça m’attriste de voir que la nouvelle copine de mon fils le traite comme son petit chien de poche.

— Tu ne gagneras jamais son respect si tu continues à agir comme un petit chien de poche.

— Jules, c’est le chien de poche de Julie. Ça fait mal à voir.

Une mouche à marde

L’expression mouche à marde sert à décrire, dans un registre très familier, une personne insistante, désagréable. De la marde, c’est de la merde. Dans cette expressions, nous employons rarement le mot merde.

Expression québécoise : une mouche à marde

Le colporteur est une mouche à marde.

— Les vendeurs de cette boutique tournent autour des clients comme des mouches à marde.

— Vas-tu arrêter de me regarder, maudite mouche à marde? Donne-moi de l’air!

— Toute la soirée, Jules a tourné autour de Julie comme une mouche à marde.

En résumé, une tache est une personne insistante, un vrai pot de colle, désagréable mais peu dangereuse. Le chien de poche vous suit partout, mais il est soumis. Il est inoffensif. La personne la plus désagréable du trio est la mouche à marde qui, elle, vous tourne autour de façon appuyée sans jamais se lasser.

 

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris