Un couple n’est pas toujours deux

En français québécois, le mot couple ne signifie pas toujours « deux ». Il veut aussi dire « quelque, quelques-uns ». Dans ce contexte, il est employé au féminin.

Dictionnaire québécois : le mot couple ne signifie pas toujours deux. Il veut parfois dire quelques, quelques-un.
Chaque fois que je vais à la bibliothèque, je reviens avec une couple de livres.

— Je ne suis vraiment pas en état de conduire ma voiture, je viens juste de boire une couple de bières.

— J’ai apporté une couple de livres en vacances pour passer le temps. J’ai bien fait. Il a plu durant toute la semaine.

— Si tu continues à m’importuner, je vais te donner une couple de claques sur la gueule.

Le scalpeur a une couple de billets à vendre

Le mot scalpeur, tiré de l’anglais scalper, est synonyme de « revendeur de billets » (tickets). La fréquence d’utilisation de scalpeur dans la langue parlée est plus élevée que celle de revendeur, mais le mot revendeur est aussi bien compris.

— Je connais un scalpeur qui a une couple de billets pour le spectacle de U2 à vendre.

— Les nouveaux billets électroniques compliquent la vie aux scalpeurs malhonnêtes.

— Est-ce que tu connais le prix que le scalpeur demande pour les billets de Madonna? Fouille-moi.

L’expression fouille-moi est une adaptation québécoise de l’expression anglaise search me qui veut dire « je ne sais pas, je l’ignore. » Elle fait partie de la langue familière. Certains la considèrent même comme vulgaire.

À noter aussi qu’au Québec, le mot billet est beaucoup plus fréquent que le mot ticket. Nous achetons des billets de métro, des billets de cinéma, des billets de spectacle. Toutefois, lorsqu’il s’agit de contravention, nous parlons plus souvent de ticket.

— Le policier m’a donné un ticket de vitesse. Ça va me coûter 125 dollars.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris