Un grand slaque

Un grand slaque est une locution franglaise tirée de slack, un mot anglais qui se traduit par mou, relâché.

Au Québec, nous utilisons la locution grand slaque pour décrire des personnes de grandes tailles, généralement peu musclées. L’expression être monté en asperge est son équivalent en France.

La locution un grand slaque en langue québécoise signifie être monté en aspérge

Jules vient d’une famille de grands slaques.

— Jules et ses trois frères sont tous des grands slaques, et aucun d’entre eux ne pèse plus de 60 kilos.

— Avec tous mes kilos en trop c’est difficile à imaginer, mais à 20 ans j’étais un grand slaque.

Comme synonyme de «grand slaque», nous employons parfois l’expression grand fanal. À l’occasion, nous pouvons aussi dire «grand échalas», mais cette dernière version est plus fréquente en Europe qu’au Canada.

Slacke un peu

Le mot slack est parfois utilisé comme verbe franglais. Il prend alors la forme de slacker (ou slaquer). Ce verbe possède de nombreuses significations.

Par exemple, dans l’expression slacke un peu, le verbe slack, employé à l’impératif, devient synonyme de relaxe, détend-toi. Dans ce contexte, ce verbe est souvent teinté de reproches. Il sous-entend que la personne s’inquiète pour des détails.

Slacke un peu, le feu n’est pas pris.

— Si tu ne slackes pas un peu, les employés vont tous te haïr.

Slacker peut aussi vouloir dire ralentir.

— Si tu ne slackes pas, tu vas faire un burn-out.

— Même après son infarctus, Jules refuse de slacker.

Se faire slaquer

Utilisé en combinaison avec «se faire», le verbe «slaquer» signifie perdre son emploi, se faire congédier.

— Après vingt années de service sans avoir manqué une seule journée de travail, je me suis fait slaquer sans un mot d’explication.

— Chaque fois que Jules se trouve un emploi, il se fait slaquer après un mois.

C’est trop slaque

Le mot «slaque» peut être employé comme adjectif. Il est alors synonyme de lâche, mou, mal fixé, qui a du jeu.

— Serre les écrous du pneu. Ils sont trop slaques.

— La courroie de transmission est trop slaque (on dirait aussi : «la strappe est trop slaque»).

— Il faut que je commence à donner du slaque à mes enfants si je veux qu’ils apprennent à se débrouiller seuls.

 

Pour découvrir d’autres mots québécois, nous vous invitons à consulter notre dictionnaire québécois.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris