Les sens du verbe «faire» en québécois, la suite

Dans un précédent article, nous avons parlé des différents usages du verbe «faire» dans la langue québécoise. Nous n’avions alors qu’effleuré le sujet. Nous poursuivons donc la découverte de ce verbe passe-partout.

Faire un bout: synonyme de «partir» ou d’un «espace de temps assez long».

On va faire un bout avant que le soleil se couche.

Ça fait un bout qu’on ne s’était pas croisé.

Ça fait que: synonyme de «c’est pour cela que», donc (indique une idée de conséquence).

Ça fait que, quand j’ai su qu’il avait une maîtresse, je l’ai lancé ses affaires par la fenêtre.

— J’ai hérité d’une belle somme, ça fait que j’ai démissionné. Tu aurais dû voir la surprise de mon boss quand je lui ai annoncé la nouvelle.

Ça fait mon affaire: synonyme de «ça me convient».

Ça fait bien mon affaire que le patron nous force à prendre nos congés en septembre plutôt qu’en août.

— Si ça fait mon affaire ? Bien sûr.

Faire sûr (calque de l’anglais): synonyme de «s’assurer de quelque chose». À noter, l’utilisation de ce calque est très critiquée.

— Je vais faire sûr que cela ne se reproduise jamais.

— Ne t’inquiète pas, j’ai fait sûr qu’il ne revienne jamais ici.

Faire face à la musique (calque de l’anglais): synonyme d’affronter la situation, braver la tempête, faire face à ses responsabilités.

— Mon patron est un lâche, il est incapable de faire face à la musique.

— Le chef d’orchestre a croulé sous les critiques. Il a été incapable de faire face à la musique.

Faire un fou de soi (calque de l’anglais): synonyme de se ridiculiser.

Je fais un fou de moi chaque fois que je tente de la séduire.

— Je ne parle jamais en public, ça m’évite de faire un fou de moi.

Attention : les Québécois utilisent parfois l’adjectif anglais «fair», qui se traduit par être équitable, juste, raisonnable. Malgré sa proximité phonétique, «fair» a un sens très différent du verbe faire.

la-vie,-c'est-pas-fairLa locution Ce n’est pas fair est synonyme de «ce n’est pas juste».

— Il a travaillé fort toute sa vie, et voilà que le jour où il prend sa retraite, il fait une crise cardiaque. La vie, c’est vraiment pas fair.

Être fair avec quelqu’un, c’est lui donner sa chance, être juste.

— J’aime mon nouveau patron, il est fair avec tous les employés.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris