Se parler dans le blanc des yeux

Le verbe «parler» ne veut pas toujours dire s’exprimer ou articuler des mots. Au Québec, parler signifie parfois crier, affronter ou défier. Comme dans l’expression se parler dans le blanc des yeux qui est synonyme de se parler franchement, sans détour, se dire des vérités désagréables.

Au Québec, le sens de «se parler dans le blanc des yeux» est donc loin du sens français qui veut dire ne rien faire.

Se parler dans le blanc des yeux : dictionnaire des expressions québécoises

Ils se sont parlé dans le blanc des yeux.

— Quoi ? Il est parti avec la voiture sans nous demander la permission. Tu vas voir qu’à son retour, je vais lui parler dans le blanc des yeux.

—Tant pis s’il me met à la porte. Je ne peux plus continuer comme ça. Je vais aller lui parler dans le blanc des yeux.

— Il n’y avait encore jamais eu personne qui avait eu le courage de lui parler dans le blanc des yeux. Il a vraiment été surpris.

Dans le blanc des yeux

Il existe des variantes autour de la locution «dans le blanc des yeux» (sans le verbe parler). Dans le blanc des yeux signifie alors avec intensité, avec une attitude de défi.

— Je l’ai fixé dans le blanc des yeux et je lui ai dit : plus jamais tu ne t’approches de ma fille.

— Allez, cesse de marmonner. Si tu as quelque chose contre moi, dis-le-moi dans le blanc des yeux.

— Je l’ai fixé dans le blanc des yeux pendant une minute sans rien dire. J’ai fait passer mon message.

Se parler en pleine face

Il faut savoir qu’au Québec, le mot «face» est synonyme de visage. Se parler en pleine face ou se dire les choses en pleine face sont synonymes de se parler franchement, de façon agressive, sans mâcher ses mots.

Ils se sont parlé en pleine face pendant plus d’une heure. Mais ça n’a rien réglé.

— Mon rêve, c’est de lui parler en pleine face et de lui dire tout ce que j’ai contre lui.

— Ça fait deux jours qu’on s’est parlé en pleine face, et j’en suis encore tout bouleversé.

Se parler dans le casque

L’expression Se parler dans le casque est synonyme de se parler dans la face, se parler dans le blanc des yeux, sans détour, franchement.

— Tu vas voir, je n’ai pas peur de lui parler dans le casque.

— Il faudrait qu’un jour, je lui parle dans le casque. Ça ne peut plus continuer comme ça.

— Ce n’est pas parce qu’une fois je lui ai parlé dans le casque qu’il doit me bouder pour la vie.

On peut aussi «se faire parler dans le casque». Dans ce cas, on se fait réprimander.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris