Se maganer la santé

Le verbe maganer n’est pas un synonyme de «se magner», malgré leur proximité phonétique.

Maganer est encore en usage dans la langue familière du Québec, même s’il a presque disparu du reste de la francophonie. En plus de survivre en Amérique, maganer y a pris plusieurs significations, qui sont toutes des adaptations du verbe estropier, son sens d’origine.

Maganer, verbe pronominal

Utilisé de façon pronominale, le verbe «se maganer» veut dire s’affaiblir, s’user, se faire du tort.

Jules s’est magané la santé en fumant deux paquets de cigarettes par jour.

— Je ne fais plus de ski de fond. Je me suis trop magané les genoux en faisant des ultra-marathons.

— Il ne peut plus faire de travaux de précision, il s’est trop magané les mains en faisant de la boxe.

Maganer, verbe transitif

Comme verbe transitif, «maganer» signifie abîmer, endommager quelque chose par un usage répété.

— Elle a magané le plancher avec ses chaussures à talons hauts.

— Il a magané ses freins en conduisant comme un malade.

Les autres sens de maganer

Maganer veut aussi dire détériorer la santé ou l’apparence physique.

— Le temps lui a magané le portrait.

— Tu te maganes pour rien. Ton boss ne se rend même pas compte que tu travailles autant d’heures.

— Mon manque de sommeil a magané ma santé.

Maganer peut aussi être employé comme synonyme de maltraiter, mais cette utilisation est plus rare.

— Il n’arrête pas de maganer son chien. Un jour, il va se faire mordre.

Scrapper ou maganer?

Comme synonyme de maganer, nous utilisons aussi le terme franglais scraper, scrapper (tiré du verbe anglais to scrap et transformé en verbe français du premier groupe). Toutefois, scrapper est plus extrême que maganer. Scrapper signifie détruire, démolir.

— Hier soir, il a scrappé sa voiture en conduisant en état d’ébriété.

— Il s’est scrappé la face en faisant une chute en vélo.

Même si maganer est réservé à un usage familier, on peut quand même dire d’un lecteur de nouvelles «qu’il magane la langue française quand il emploie des termes anglais alors que de parfaits équivalents français existent.»

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris