Qui sont Séraphin et Gino ?

Séraphin Poudrier, le radin le plus connu des Québécois, est un personnage de fiction qui a profondément marqué l’imaginaire collectif des francophones du Canada. Au Québec, le nom propre Séraphin est devenu un nom commun, ou un adjectif, qui désigne une personne avare.

— Lui, c’est un vrai Séraphin. Il préfèrerait se faire couper les deux mains plutôt que de donner un seul dollar à un sans-abri.

— Mon mari est assez Séraphin. Il ne m’offre jamais de cadeau sous prétexte qu’il paie l’hypothèque.

— Je croyais avoir marié un homme généreux, je me retrouve avec un Séraphin.

Un vrai Gino

Le nom de Gino fait référence à une personne qui soigne son apparence au look dépassé, et qui persiste à conserver une attitude macho d’une autre époque. On dit aussi un «Gino Camaro» (Camaro était un modèle de voiture sport aujourd’hui considéré comme ringard.)

— J’ai eu assez honte à mon mariage, quand j’ai vu arriver ses cousins, une vraie bande de Gino.

— As-tu vu le Gino Camaro qui flirte avec ta soeur?

— Mon père vient de s’acheter un char de Gino (généralement une voiture de modèle clinquant et entourée de soins par son propriétaire).

 

Poursuivez votre visite du site en découvrant qui sont Joe Bleau et Ti-joe Connaissant.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris