Quelle grande trappe!

Au Québec, on se sert de la locution elle a une grande trappe pour dire, de façon péjorative, qu’une personne parle beaucoup, sans arrêt, de manière excessive.

« Maudit que c’est une grande trappe, la gueule y arrête pas deux minutes. »

On utilise aussi grande-gueule comme synonyme de grande trappe. À noter que nous sommes ici dans un registre vulgaire.

«Grand» dans les expressions québécoises

Le mot «grand», utilisé comme adjectif ou adverbe, fait partie intégrante de plusieurs expressions québécoises, dont certaines «très colorées».

Un grand fanal, ou encore, un grand slaque est quelqu’un de grand, maigre et dégingandé. En France, on dit plutôt être une asperge montée (une expression inconnue au Québec).

«As-tu vu nos nouveaux voisins? Ce sont tous des grands slaques

Elle a eu la grande opération signifie qu’une femme a subi une hystérectomie. «Son médecin ne lui donne plus le choix, elle doit subir la grande opération

Faire la grande demande est synonyme de demander une personne en mariage. « Il l’a invitée pour un week-end dans les Laurentides. Il va lui faire la grande demande. »

Et finalement, en grand signifie très, beaucoup. «Il s’est trompé en grand avec ses derniers investissements. Il a perdu toutes ses économies.» Quant à l’expression partir en grand, elle veut dire s’emballer rapidement. « Dès que je lui ai dit qu’on pourrait s’acheter une nouvelle voiture, il est parti en grand et est revenu le soir même avec une BMW toute neuve . »

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris