O. P. C. : trois sons mystérieux

Cousins Français, si un Québécois termine sa phrase en disant O.P.C., dépêchez-vous. En effet, O.P.C. est l’abréviation sonore d’Au plus crisse… (Crisse étant ici un juron grossier qui n’a absolument rien à voir avec le verbe crisser, voir l’article «les sacres» .) Dans ce contexte, crisse est un adverbe qui marque l’intensité.

O.P.C, que l’on prononce en trois lettres détachées, signifie donc au plus vite, de manière urgente, et que ça saute, etc.

— « J’ai besoin du rapport, O.P.C.! »

C’est l’équivalent québécois de l’abréviation A.S.A.P (As Soon As Possible). Plutôt que O.P.C.. de nombreux Québécois utilisent A.S.A.P qu’ils prononcent comme un mot : assap.

— « J’ai besoin du rapport, assap! »

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris