Les différents sens québécois du mot bottine

Au Québec, le mot bottine est souvent employé pour décrire de petites bottes qui couvrent le pied et la cheville. Par exemple, nous portons des bottes ou des bottines de ski.

Le mot bottine a donné naissance à de nombreuses expressions.

Du hockey bottine

le hockey bottine : dictionnaire québécois

Une partie de hockey bottine

Le hockey bottine, c’est un match de hockey qui se joue en bottes d’hiver ou en chaussures de course (baskets) sur une surface glacée ou sur une surface sèche.

C’est une activité très populaire. Au Québec, nous avons même des ligues de hockey bottine. Nous avons aussi des ligues de garage, qui sont des regroupements d’équipes amateurs.

Patiner sur la bottine

L'expression québécoise Patiner sur la bottine.

Jules patine sur la bottine.

Patiner sur la bottine, c’est patiner avec maladresse en s’appuyant sur le côté de la chaussure, les chevilles pliées vers l’intérieur. La lame du patin se trouve alors à un angle d’environ 45º plutôt que perpendiculaire à la glace. Le patineur avance de façon laborieuse.

Par analogie, l’expression patiner sur la bottine peut aussi signifier faire preuve de lenteur.

Avoir les deux pieds dans la même bottine

L’expression Avoir les deux pieds dans la même bottine sert à décrire une personne empotée, maladroite ou qui éprouve de la difficulté à prendre des décisions. C’est une variante canadienne d’avoir les deux pieds dans le même sabot.

— Je ne peux pas me fier à mon mari pour réparer le robinet qui fuit. Il a les deux pieds dans la même bottine.

— Ce n’est pas surprenant qu’ils perdent des clients, tous leurs employés ont les deux pieds dans la même bottine. Ils sont incapables de régler le moindre problème.

Paradoxalement, cette expression est souvent utilisée avec une tournure négative lorsqu’on veut marquer un résultat positif.

— Engagez-moi. Vous verrez, je n’ai pas les deux pieds dans la même bottine.

Faire de l’esprit de bottine

Faire de l’esprit de bottine, c’est lancer des plaisanteries faciles ou faire preuve de raisonnements grossiers.

—Il ne s’en rend pas compte, mais son esprit de bottine ne fait plus rire personne.

—Pas moyen de discuter avec lui! Il fait toujours de l’esprit de bottine.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris