Les nombreuses significations de «pogner»

Au Québec, nous pouvons presque considérer le verbe pogner comme un verbe passe-partout. En effet, «pogner» possède plusieurs significations qui varient selon les contextes. D’usage courant au Canada français, ce verbe présente toutefois de grands défis de compréhension pour les cousins de la francophonie. Pour vous aider à vous démêler, nous vous présentons les principaux sens de «pogner» :

Attraper

— C’était la première fois que je pêchais de ma vie et c’est moi qui ai pogné le plus gros poisson.

Avoir du succès

— Le dernier vidéo de Stromae a pogné sur YouTube. (Au Québec, le mot vidéo est souvent utilisé au masculin.)

Coller

— Le spaghetti est tout pogné dans le fond du chaudron.

Commencer

— La dispute a pogné dès que mon beau-père est entré dans l’appartement.

Comprendre

—  As-tu pogné la blague de l’animateur?

Non, je ne l’ai pas pognée. Je n’ai pas compris pourquoi tout le monde riait.

Devoir, être obligé de

— Dimanche, on a été pognée à aller à l’église avec sa grande tante.

Émouvoir

— Ça m’a pogné aux tripes de l’entendre jouer du piano.

Être populaire

— Taylor Shift est la chanteuse qui pogne le plus à l’heure actuelle.

Être coincé, être pris avec quelqu’un, quelque chose

— Je n’arriverai jamais à m’en sortir. Je suis pogné avec ben trop de dettes.

Être timide

— Je suis incapable d’aller lui parler. Je suis ben trop pogné pour ça.

Être victime de, contracter

— J’ai encore pogné la grippe cette année.

Prendre, saisir ou attraper

— Jules a pogné le voleur par le bras avant de l’assommer avec un coup de chaudron.

— Une envie de gâteau au chocolat m’a pogné, et je n’ai pas pu résister.

— Il a pogné son train de justesse.

Recevoir

— J’ai pogné une contravention en revenant de la cour. Tu parles d’une ironie.

Rester pris

— Je suis resté pogné dans le trafic pendant deux heures.

Séduire

— Je ne comprends pas pourquoi, mais il pogne avec femmes.

Se faire attraper

— Il s’est fait pogner à tricher durant son examen.

Se quereller

— Ils sont comme chien et chat, ils se pognent chaque fois qu’ils se croisent.

Surprendre

—  Je l’ai pogné à me voler de l’argent dans mon portefeuille.

Cinq expressions avec le verbe pogner

Pogner son coup de mort, c’est avoir très froid.

— Met ton manteau sinon tu vas pogner ton coup de mort.

Pogner une débarque, c’est faire une chute.

J’ai pogné toute une débarque quand la roue de mon vélo s’est coincée dans mon pantalon.

Pogner le flux, c’est s’énerver.

Pogne pas le flux, j’arrive dans cinq minutes.

Pogner dans un pain, c’est former une masse compacte.

— Le plâtre a pogné dans un pain, il a fallu le jeter aux ordures.

Se pogner le beigne, le derrière ou le cul, c’est lambiner, ne rien faire.

— Cela fait une semaine qu’on se pogne le beigne au bureau.

 

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris