Les autres sens de guenille

Au Québec, en plus de ses sens français, le mot guenille veut aussi dire un chiffon, morceau d’étoffe, lavette ou torchon à vaisselle.

À l’occasion, guenille sert aussi à décrire une personne apathique, mollasse, sans caractère, mou comme une chiffe.

— Ça pue! Jules a essuyé la table avec une guenille qui sentait le moisi.

— Mon beau-père me prend pour une guenille. ( À noter que cet usage est peu fréquent de nos jours.)

Le mot guenille est généralement prononcé «guénille».

Avoir les jambes molles comme de la guenille

L’expressions Avoir les jambes molles comme de la guenille signifie ne pas être capable de se tenir sur les jambes, être sous le coup d’une vive émotion. Son équivalent français «avoir les jambes en compote» est aussi très utilisé au Québec.

— Chaque fois que je croise mon ex, j’ai les jambes molles comme de la guenille.

— Je déteste parler en public. Je viens les jambes molles comme de la guenille et je dois m’accrocher au lutrin.

Comme synonyme, nous employons aussi l’expression avoir les jambes comme du Jello. Le Jello est une marque de commerce lié à un dessert à base de gélatine colorée et à saveur approximative de fruits. 

— Quand j’ai croisé Brad Pitt, mes jambes sont devenues molles comme du Jello.

On peut aussi avoir les mains molles comme de la guenille. Dans ce cas,  on est maladroit. On laisse tout échapper.

Chaque torchon trouve son guenillon

L’expression Chaque torchon trouve sa guenille ou À chaque torchon, son guenillon, ou un mélange des deux expressions veut dire que chaque personne peut trouver l’âme sœur. À noter: l’utilisation de cette expression avec le mot guenillon est plus rare, et le mot guenillon n’est presque jamais employé à l’extérieur de cette expression.

— Quoi? Cette folle-là s’est fait un petit copain. Que veux-tu ? Chaque torchon trouve son guenillon.

— Il semble que le dicton chaque torchon trouve son guenillon ne s’applique pas à mon cas. Cela fait sept ans que je suis célibataire.

Chiquer la guénille

L’expression Chiquer la guenille est synonyme de bougonner, maugréer.

— Dès que mon beau-père me voit le bout du nez, il se met à chiquer la guenille.

— Chaque fois que je les visite, ils ne font rien d’autre que de chiquer de la guenille. (Certains ajoutent «de» à cette expression).

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris