Le fucké québécois

Bien que le mot fucké (prononcé « foké ») soit de registre très familier, nous avons décidé de lui consacrer un article, car de nombreux lecteurs nous ont posé des questions sur ce terme ambigu.

Même s’il tire son origine de l’anglais « fuck », le mot fucké n’est pas aussi vulgaire que son équivalent anglophone. Toutefois, le fucké québécois ne s’utilise que dans un registre familier.

Ma grand-mère est un peu trop fuckée. J’ai peur de l’inviter à notre mariage.

Les trois sens de l’adjectif fucké

Le mot fucké est habituellement employé comme adjectif. Il possède alors trois sens différents, parfois difficile à discerner pour un non-Québécois.

1. Être fucké signifie parfois « avoir l’esprit dérangé ».

— Mon nouveau coloc (colocataire ) est complètement fucké. Je n’aurais jamais signé un bail avec lui si je l’avais su. J’ai vraiment hâte de déménager.

2. Être fucké peut aussi vouloir dire « être excentrique, être original ».

Et si quelqu’un ou quelque chose est vraiment très excentrique et un peu cinglé, nous les qualifierons probablement de « capotés ».

— Mon nouveau coloc est complètement fucké. On ne s’ennuie pas une seconde avec lui.

Lorsqu’il signifie « excentrique », l’adjectif fucké peut décrire aussi bien une personne qu’une chose. Par exemple, un réalisateur et son film peuvent être tous les deux fuckés. Le film et le réalisateur sortent alors de la norme.

— Je suis allé voir le dernier film de Pedro Aldomovar. Il est un peu fucké, ce gars-là. En tout cas, c’était bien trop fucké pour moi.

3. Fucké indique aussi qu’un objet est défectueux.

La langue étant une chose subtile, les nuances s’accumulent. En effet, un film fucké peut être un film avant-gardiste, éclaté, mais un objet fucké, comme un ordinateur, est en général déréglé, détraqué.

— Mon disque dur est complètement fucké. Et je n’avais pas fait de sauvegarde!

Même des choses impalpables peuvent être fuckées, c’est-à-dire détraquées ou malsaines.

— Hier, j’ai quitté Jules. Notre relation de couple était pas mal trop fuckée pour moi.

Il n’existe pas de règles absolues pour savoir si fucké signifie « original », « malsain » ou « défectueux ». Il faut se fier au contexte pour découvrir le sens approprié.

Fucker le chien

L’expression fucker le chien est probablement l’une des expressions québécoises qui déroutent le plus nos cousins de la francophonie, surtout ceux qui parlent aussi anglais.

Il faut absolument éviter de faire une traduction littérale de cette expression.

Ça fait deux heures que je fucke le chien et ça coule encore.

L’expression fucker le chien est d’un niveau très familier, mais elle n’exprime rien de vulgaire. Elle signifie simplement « avoir du mal à faire quelque chose, déployer des efforts inutiles, perdre son temps à faire quelque chose ».

— J’ai perdu mon samedi à essayer de réparer le robinet de la cuisine. J’aurais dû appeler un plombier plutôt que de fucker le chien tout l’après-midi.

J’ai fucké le chien pendant trois heures et je n’ai pas réussi à redémarrer mon disque dur.

Il existe une version française à cette expression : fourrer le chien, mais elle est beaucoup plus rare.

L’expression fucker le chien est synonyme de gosser un amusant verbe québécois à découvrir.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris