La saison des pommes achève

La saison des pommes achève. Cet emploi du verbe «achever» comme verbe intransitif est particulier au Québec.

La saison des pommes achèves : utilisation du verbe achever en tant que verbe intransitif, un usage propre au Québec.

La saison des pommes achève. Quelle tristesse.

— Les oies sont déjà parties dans le sud. L’automne achève.

— Il ne me reste qu’un examen à passer. Ma vie d’étudiant achève.

— La saison de football achève. Mon équipe ne participera pas aux séries.

Le verbe «achever» peut aussi vouloir dire «être sur le point de mourir».

— Hier, je suis allé voir mon arrière-grand-mère à l’hôpital. La pauvre, elle achève.

— Jules ne dit rien à personne, mais nous savons tous qu’il achève.

— Elle s’inquiète de ses placements. Elle ne se rend pas compte qu’elle achève.

Chanter la pomme

L’expression chanter la pomme signifie faire la cour, tenter de séduire.

— Jules lui chante la pomme depuis des mois, mais elle fait semblant de ne rien voir.

— Alice se fait chanter la pomme par son nouveau collègue. Cela faisait des années que cela ne lui était pas arrivé.

— Quand il s’agit de chanter la pomme, Jules, c’est un champion. Mais quand vient le temps d’honorer ses engagements, c’est une tout autre histoire.

Nous utilisons aussi la locution chanteur de pommes. Habituellement, cette locution possède une connotation négative synonyme de beau parleur.

— Méfie-toi, c’est un chanteur de pomme.

— Toutes les femmes l’aiment. C’est un véritable chanteur de pomme.

— Le premier ministre ressemblait à un chanteur de pomme avec sa liste de promesses que personne ne croyait.

Note linguistique : il existe un désaccord sur l’accord de «pomme» dans cette locution. Plusieurs préfèrent pomme au singulier, d’autres optent plutôt pour le pluriel. La règle ne semble pas absolue.

Il ne faut pas comparer des pommes avec des oranges

Lorsque nous voulons dire qu’il ne sert à rien de comparer des choses qui n’ont pas de lien entre elles, nous utilisons généralement l’expression comparer des pommes et des oranges plutôt que la version européenne qui consiste à comparer des pommes et des poires.

Attention aux pommes de route

Les pommes de route ne sont pas des collations que nous prenons lorsque nous sommes en voyage. Au contraire, il faut absolument éviter de les toucher, les sentir ou leur marcher dessus. Car «une pomme de route», c’est du crottin de cheval.

Les mystérieuses pommes frites

Et finalement, la locution pomme frite est rarement utilisée dans la langue parlée au Québec. Nous disons simplement des «frites». En fait, les pommes frites québécoises sont généralement des tranches de pomme qui sont frites. Un dessert riche en cholestérol.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris