Freaker ben raide, un verbe franglais

L’anglicisme freaker est un bel exemple de verbe franglais. Dans certains cas, freaker signifie être angoissé, avoir peur, flipper.

Freaker : dictionnaire québécois, les verbes franglais.

Je suis claustrophobe. Je freake ben raide chaque fois que je prends l’ascenseur.

— Je n’écoute plus les nouvelles. Ça me fait trop freaker.

— Je freake à l’idée d’avoir 30 ans la semaine prochaine

— Quand je pense à toutes les factures que je dois payer, je me mets à freaker ben raide.

Freaker ben raide

La locution adverbiale ben raide est synonyme de complètement, à l’extrême, au maximum.

— Il y a des jours où je suis écœuré ben raide. Je partirais vivre sur une île.

— Quand le chien a bondi devant moi, j’ai figé ben raide.

— On s’est fait avoir ben raide par le vendeur. Il avait pourtant l’air honnête.

Les autres sens de freaker

Le verbe freaker peut aussi vouloir dire s’énerver, perdre patience.

— La seconde qu’on contrarie le patron, il se met à freaker. Il n’est pas très mature.

— Jules est un vrai chef. Jamais, je ne l’ai vu freaker, même quand tout va mal.

— Mon fils freake à la moindre difficulté. Je ne sais plus quoi faire pour le calmer.

Il n’existe pas de trucs miracles pour distinguer freaker-angoisser de freaker-s’énerver. Il faut simplement se fier au contexte pour déduire le sens.

Un freak show

La locution freak show est un emprunt direct à l’anglais. À l’origine, un freak show était un spectacle qui mettait en vedette des humains présentant des anomalies, comme une femme à barbe, une peau recouverte d’écailles, etc.

À une certaine époque, les freak show étaient très populaires aux États-Unis, particulièrement dans les cirques forains. Au Québec, nous avons emprunté le terme «freak show» pour décrire des évènements disgracieux.

— Nous voulions créer un spectacle d’avant-garde anti-bourgeois. Finalement, ça ressemblait juste à un freak show.

— Les rassemblements d’appui à Donald Trump virent souvent au freak show.

— Notre réunion annuelle de copropriétaires s’est transformée en véritable freak show.

Finalement, un freak est une personne qui vit en marge de la société. Au Québec, dans les années 1970 et 1980, le mot freak était aussi employé comme synonyme de hippie. Ce dernier usage tend toutefois à disparaître.

 

Si vous voulez découvrir d’autres mots du Canada français, nous vous invitons à consulter notre dictionnaire québécois en ligne.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris