Être sur les pilules

Au Québec, comme en France, l’expression «prendre la pilule» (sans autre descriptif) signifie utiliser des pilules contraceptives dans le but d’éviter une grossesse. Toutefois, la locution être sur les pilules veut dire toute autre chose. En effet, «être sur les pilules» signifie suivre un traitement médicamenteux sous forme de comprimés, de cachets, habituellement pour des troubles de l’humeur comme la dépression.

«Je suis sur les pilules depuis deux semaines. Mais ça ne fait pas encore effet. Je suis toujours aussi déprimé.»

«Depuis qu’elle est sur les pilules, elle a engraissé de 10 kilos.»

«Il a le regard absent. Il doit être de retour sur les pilules.»

L’expression «être sur les pilules» est presque toujours utilisée pour décrire des traitements liés aux troubles de l’humeur ou aux maladies psychiatriques.

Être tout mêlé

Au Québec, nous pouvons être tout mêlés par les effets de nos médicaments. Nous sommes alors confus. «Il était tellement mêlé que les policiers l’ont ramené à la maison. Il avait pris deux fois sa dose de médicaments.»

La locution «être mêlé» a plusieurs autres significations. On peut être mêlé dans ses papiers, dans ses objets. Nous sommes alors simplement en désordre. On ne s’y retrouve plus. On peut aussi être mêlé dans sa tête, nous sommes alors perdus.

«Mon patron est tellement mêlé qu’il ne termine jamais une phrase.»

Être mêlé peut aussi vouloir dire être perturbé.

«Depuis qu’elle a appris que sa mère avait le cancer, elle est toute mêlée

Pour dire qu’une personne est désorganisée, on utilise l’expression être mêlé comme un jeu de cartes. On entend parfois aussi, mais beaucoup plus rarement, l’expression très savoureuse être mélangée comme une poignée de clous.

De retour à nos médicaments, les drugstores sont inexistants au Québec. Nous allons plutôt à la pharmacie, et souvent chez Coutu, le nom d’une chaîne bien implantée.

«Je m’en vais chez Coutu, est-ce que tu veux que je te rapporte quelque chose?»

Au Québec, comme dans le reste de l’Amérique du Nord, les pharmacies sont souvent des lieux commerciaux où l’on trouve des produits pharmaceutiques, certes, mais aussi une vaste quantité de produits hygiéniques, alimentaires, vestimentaires et même parfois quelques articles de quincaillerie. On peut donc y acheter des moppes ou des vadrouilles (qui sont nos balais à frange) en même temps que des médicaments.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris