Écrase une fois pour toutes

Comme en France, le verbe écraser a plusieurs significations, mais au Québec, écraser veut aussi dire cesser de fumer.

Cette fois, j'écrase pour de bon.

Cette fois, j’écrase pour de bon.

« Votre emphysème s’aggrave, vous n’avez plus le choix d’écraser », dit le médecin à son patient qui ne l’écoute pas.

« Plus vous attendez avant d’écraser, plus vous risquez d’avoir un cancer du poumon.»

« Je voudrais bien écraser, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. »

L’usage d’écraser  comme synonyme d’arrêter de fumer est relativement fréquent dans la langue parlée. On le voit et l’entend souvent dans les publicités et les commerciaux, mais écraser se fait plus rare dans les autres formes de la langue écrite.

Effoirer, écrapoutir et écrapoutiller

Dans son sens de s’aplatir ou de mettre en bouillie, écraser possède plusieurs synonymes très québécois, comme effoirer, écrapoutir ou écrapoutiller.

« Épuisé, il s’est effoiré toute la soirée devant la télévision. »

« Il a écrapouti l’écureuil avec sa voiture. »

« Il lui a écrapoutillé le nez avec ses nouveaux gants de boxe. »

L’usage du verbe effoirer est relativement élevé dans la langue parlée, mais écrapoutir et écrapoutiller sont beaucoup plus rare. Aussi, le verbe effoirer se prononce souvent effou-a-rer ou effou-ais-rer.

Attention, ça va s’effoirer

Dans sa forme pronominale, s’effoirer signifie aussi s’écrouler, s’affaisser.

« Notre nouvelle grange s’est effoirée à la première tempête de neige.»

« Jules a abandonné ses études. Il s’est effoiré psychologiquement à la première difficulté.»

« À la fin du marathon, je me suis effoiré juste avant la ligne d’arrivée. »

 

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris