Faire le tour du mot bloc 

Au Québec, avoir un mal de bloc, c’est avoir un mal de tête, généralement causé par un abus d’alcool. C’est l’équivalent d’«avoir la gueule de bois».

Dictionnaire québécois : l'expression avoir un mal de bloc.

J’ai un mal de bloc.

— Je me suis réveillé avec un mal de bloc. Ça a gâché ma journée de congé.

— J’ai un affreux mal de bloc. Je paye pour la brosse que j’ai prise hier soir. (Dans ce contexte, le mot brosse signifie une cuite.)

Faire le tour du bloc

L’utilisation de bloc comme synonyme d’immeuble d’habitation, pâté de maisons ou rues avoisinantes est tirée de l’anglais américain block, mais sans le «k» final. Cette utilisation est critiquée, mais elle est tout de même relativement courante.

Faire le tour du bloc signifie donc faire le tour du pâté de maisons, faire le tour du quartier.

— Après le repas, je vais aller faire le tour du bloc.

— Je vais faire une promenade autour du bloc. (À noter que dans la langue parlée, un Québécois dirait plutôt, je vais prendre une marche autour du bloc, tiré du take a walk anglais.).

J’ai acheté un bloc

Le mot bloc peut aussi être synonyme d’immeuble à appartements (tiré de l’anglais appartment block). À noter que nous ajoutons rarement le mot appartement au mot bloc.

— Malgré le ralentissement du marché immobilier, il a investi toutes ses économies dans deux blocs.

— C’est Jules, le nouveau concierge du bloc.

— À Montréal, je vis dans un bloc de 70 logements, c’est plus gros que le village où j’ai grandi.

Jouer aux blocs

Au Québec, un jeu de blocs (de l’anglais blocks), est un jeu de construction, un jeu de cubes.

— Mon fils est très tranquille. Il passe des heures à jouer avec son jeu de blocs.

— Jérémy, range ton jeu de blocs avant d’aller te coucher.

— C’est impressionnant ce que tu as réussi à faire avec tes blocs Lego. (À noter que Lego s’utilise aussi bien avec que sans le mot bloc.)

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris