Des sens difficiles à saisir

Au fil du temps, de nouveaux sens québécois se sont greffés à certains mots français. En parallèle, des sens anciens ont survécu dans l’usage alors qu’ils ont disparu ailleurs dans la francophonie. Peu importe l’explication, ces sens déjouent souvent nos cousins des vieux pays.

Se bourrer la face

Le verbe bourrer a pris au Québec le sens de tromper, de mentir à quelqu’un.

«Le vendeur de voitures a essayé de me bourrer avec des arguments stupides.»

Le verbe pronominal «se bourrer» utilisé dans le sens de manger avec excès est aussi employé au Québec. Bourrer a donné naissance à l’expression fort imagée Se bourrer la face.

«Chaque fois que Julie va chez sa grand-mère, elle en profite pour se bourrer la face de chocolat.»

Être brulé

Heureusement, on peut être brulé sans souffrir. En effet, être brulé peut simplement vouloir dire être épuisé, être vanné (peu de Québécois connaissent le sens de vanner).

«On va poursuivre la réunion demain. Là, je rentre chez nous, je suis complètement brulé

Se ramasser quelque part

Au Québec, le verbe ramasser a aussi le sens d’échouer dans un lieu.

«Si tu n’arrêtes pas de prendre de la drogue, tu vas te ramasser dans la rue».

«Si tu continues à te tenir avec ces vauriens, tu vas te ramasser en prison.»

On se chicane

Le verbe chicaner a aussi pris le sens de gronder, réprimander pour des choses peu importantes.

«Ma mère m’a chicané parce je n’avais pas rangé la vaisselle.»

«Mon mari me chicane chaque fois que j’oublie de remettre la télécommande à sa place.»

Je suis écarté

Quant au verbe écarter, il a gagné le sens de s’égarer, se perdre.

«Excusez-moi, je suis écarté. Est-ce que vous pourriez m’indiquer la direction de la tour Eiffel?»

On s’adonne bien

Le verbe adonner, toujours en vie au Québec, mais presque disparu ailleurs, signifie bien tomber.

« Tu veux annuler pour ce soir? Ça adonne bien, j’ai très mal à la tête.»

Adonner peut aussi vouloir dire convenir.

«Est-ce que ça t’adonnerait qu’on fasse la réunion mercredi plutôt que demain?»

Le verbe pronominal s’adonner veut aussi dire avoir de bon rapport avec quelqu’un, bien s’entendre.

«Mes garçons s’adonnent mieux depuis qu’ils ne dorment plus dans la même chambre.»

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris