Cinq expressions à découvrir

1 — Avoir une crotte sur le coeur: avoir un souci, une peine, une rancœur. « Elle ne lui a pas encore reparlé depuis leur rupture. Elle a encore une crotte sur le cœur.»

Découvrez le sens d’être pris du cœur, avoir le cœur à la bonne place, et ne pas voir le cœur à me remettre à l’ouvrage.

2 — Il n’y a pas de quoi se pitcher sur les murs: quelque chose qui n’a rien d’extraordinaire (pichter, to pitch, synonyme de lancer, jeter). Par exemple, à la sortie d’un restaurant encensé par la critique un client légèrement déçu pourrait dire : « C’était bien, mais rien pour se pitcher sur les murs.»

3 — Manger ses bas (ou sa chemise) : s’inquiéter, paniquer. «Chaque fois que la bourse trébuche, il mange ses bas.» Dans certains cas, cette expression signifie aussi qu’une personne a beaucoup perdu. « Je n’aurais jamais dû ouvrir ce restaurant, j’y ai mangé mes bas. »

4 — Pelleter des nuages : rêver sans tenir compte des contraintes réelles. Pelleteur de nuages : un idéaliste ou un enthousiaste dépourvu de sens pratique.

5 — Se prendre pour le nombril du monde: 
personne égocentrique qui croit que le monde, et même l’univers, tourne autour de lui. « Il se prend pour le nombril du monde. »

À noter qu’au Québec, nous ne prononçons pas le «l» à la fin du mot nombril. Nous disons un «nombri».

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.