Chouclaques, claques et souliers

Les chouclaques, aussi écrit shoe-claque, sont des chaussures de sport. Chouclaque une combinaison du mot anglais shoe, qui veut dire « chaussure », et du mot claque, qui signifie « couvre-chaussure ».

J’ai fait la vie dure à mes chouclaques.

— Il a plu sur le terrain de soccer. Mes chouclaques sont tout mouillés.

— Jules s’est présenté aux funérailles de son oncle avec ses chouclaques aux pieds. Il n’a pas d’allure. (Ne pas avoir d’allure signifie « manquer de manières, d’élégance ».)

— Enlève tes chouclaques avant d’entrer. Elles sont pleines de bouette. (Le mot bouette signifie « boue ».)

Claques ou chouclaques ?

Les claques sont des couvre-chaussures en caoutchouc qui servent à préserver les chaussures des ravages causés par la neige ou la boue. Elles permettent aux gens qui doivent se déplacer d’édifice en édifice de garder leurs chaussures tout en évitant de répandre de la neige dans les bureaux des clients qu’ils visitent. Nous enlevons donc nos claques à l’entrée et gardons nos chaussures.

Je déteste porter des claques! Ça sent le vieux pneu.

— Je ne peux pas le croire ! Au bureau, quelqu’un a volé mes claques.

— Je déteste porter des claques, je me sens ridicule avec ça dans les pieds.

— Mes claques sont trop petites. Je n’arrive pas à les enlever sans mettre de la neige partout.

Bien que tout le monde ne s’entende pas sur le sujet, habituellement, claque et chouclaque ne sont pas synonymes.

Souliers de course

Au Québec, le mot soulier est encore très présent, alors qu’il est tombé en désuétude en France, où ce mot désigne surtout des chaussures solides à semelles résistantes. De nombreux Européens sont donc surpris de nous entendre parler de souliers, et surtout de souliers de course.

Il n’y a pas seulement les femmes qui aiment acheter des souliers neufs. Certains hommes aussi.

Nous appelons soulier toute chaussure qui ne recouvre que le pied. Nous avons des souliers de course, des souliers de marche, des souliers pour femmes, etc.

— J’ai voulu acheter des souliers en vente, mais ils n’avaient plus ma taille. (La locution en vente signifie « en solde ».)

— Julie est une acheteuse compulsive. Elle s’achète une paire de souliers par semaine.

— Au gym, ils ne nous laissent pas entrer si on n’a pas nos souliers de course. (Le gym est une salle de sport.)

Noter que nous utilisons aussi la locution chaussures de course, surtout dans la langue écrite.

Nous employons le mot espadrille pour désigner des « chaussures de sport à semelle caoutchoutée ». Le terme basket est rarement utilisé au Québec.

Nous vous invitons à découvrir d’autres mots qui sont fréquents au Québec et disparus en Europe en lisant l’article  Non, les Québécois ne parlent pas comme au début de la colonie .

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris