Ça sent le swing

L’expression sentir le swing signifie « dégager une forte odeur de transpiration ». Par exemple, après un match de soccer (football), dans un vestiaire sportif, ça sent le swing .

Le mot swing est un emprunt direct de l’anglais et est utilisé à plusieurs sauces dans la langue québécoise. Swing se traduit par « élan, mouvement pour frapper, rythme ». Toutefois, nous lui avons greffé le sens de « transpiration », car swing ne possède pas cette signification particulière en anglais.

Dès qu’il fait chaud, je me mets à sentir le swing.

— Mon équipement de hockey sent le swing. Je n’arrive pas à me débarrasser de l’odeur.

— Dans l’avion, le passager à côté de moi sentait le swing. J’ai eu mal au cœur durant tout le trajet.

— Mon déodorant est trop parfumé. J’aime mieux sentir le swing.

Un lecteur, René Perron, nous a écrit pour nous donner l’origine de l’expression sentir le Swing.

Selon ses recherches, sentir le swing ne trouve pas d’équivalent en anglais parce que c’est un pur québécisme. En effet, le mot Swing dans ce contexte est une marque de commerce, et non pas le verbe ou le nom anglais.

Voici la petite histoire de cette expression. Les années 1960 ont vu apparaître de nombreux produits instantanés, dont le Tang, une boisson en cristaux dans un sachet que l’on verse dans un pichet d’eau. Cette marque existe encore.

Un des compétiteurs de Tang était le Swing, un cocktail en poudre à la lime, au citron et à l’orange. Malheureusement, dans leur empressement à lancer le produit sur le marché, les fabricants du Swing avaient mal équilibré les proportions des différents cristaux. Une fois mélangés à de l’eau, ils donnaient une boisson qui sentait l’urine fétide, odeur qui rappelait celle de la transpiration croupie.

L’expression sentir le swing serait née de la comparaison entre l’odeur de transpiration et celle de ce produit.

Swigner dans le beurre

L’expression swigner dans le beurre est synonyme de donner un coup d’épée dans l’eau. Dans ce contexte, le verbe swigner signifie « frapper, balancer ».

Cette expression est souvent utilisée au baseball lorsque le frappeur rate la balle. Mais on peut aussi l’utiliser dans d’autres contextes. Par exemple, pour dire que quelqu’un a manqué son coup complètement, lorsque l’échec est cuisant.

— J’ai demandé un prêt pour mon entreprise à six banques et  j’ai swigné dans le beurre chaque fois.

— Ce n’est pas grave si tu swignes dans le beurre, il suffit d’une victoire pour faire oublier tes dix échecs.

Ça swignait fort

Le verbe swigner possède plusieurs significations; et aussi plusieurs graphies : swinger, swinger, swigner, souigner.

L’expression ça swigne fort signifie « ça déplace beaucoup d’air, ça déménage, c’est très animé ».

— Le groupe La bottine souriante joue à la Place du festival. Ça va swigner fort à soir!

Le verbe swigner peut aussi vouloir dire « balancer avec force, lancer ».

— Julie a swigné toutes les affaires de Jules par la fenêtre après avoir appris son infidélité.

Swigne la bacaisse dans le fond de la boîte à bois

Et pour terminer, voici une expression traditionnelle des soirées de danse du temps passé : swigne la baquaise dans le fond de la boîte à bois.

À une certaine époque, cette expression était souvent employée au début des soirées pour inciter les gens à danser.

Il existe deux explications à cette expression.

La première est qu’une bacaisse est une toile, ou une bâche, qui sert à transporter des bûches et des bouts de bois.

Dans ce contexte, swigne la bacaisse dans le fond de la boîte à bois serait donc une invitation à se débarrasser de son fardeau pour joindre à la fête, à la danse.

Mais certains préfèrent la version qui donne au mot baquaise le sens de «femme corpulente» (dans d’autres contextes, le mot baquaise, féminin de baquet, est offensant).

Et vous avez bien lu, il existe plusieurs graphies de ce mot : baquet, bacais et baquais.

Notez qu’aujourd’hui, le mot baquais, ou baquaise, est presque toujours employé dans le sens de personne corpulente.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris