Avoir la couenne dure

Pour bien comprendre le sens de l’expression avoir la couenne dure, il faut savoir qu’au Québec, nous utilisons parfois le mot couenne comme synonyme de « peau humaine ». Toutefois, cet usage est limité à quelques expressions.

L’expression québécoise avoir la couenne dure signifie « avoir les nerfs solides, être coriace, endurci, résistant ». Dans certains cas, elle est synonyme de « résilience ».

expression québécoise : avoir la couenne dure

Dans cette lettre ouverte publiée dans La Presse, le titre « Prérequis : avoir la couenne dure » sert à attirer l’attention sur les nombreux défis que les policiers doivent affronter dans l’exercice de leurs fonctions.

Voici quelques mises en contexte de cette expression.

— J’ai peut-être la couenne dure, mais j’ai encore le cœur tendre.

— Quand j’étais petit, la moindre remarque me blessait. Aujourd’hui, j’ai la couenne dure, il n’y a plus grand-chose qui m’affecte.

— Pour survivre en politique, il faut avoir la couenne dure.

— Julie a perdu ses deux parents en moins d’un mois. Heureusement qu’elle a la couenne dure. Je suis certain qu’elle va passer au travers cette épreuve.

— Jules a beau avoir la couenne dure, un jour il va finir par craquer.

On dit parfois « avoir la couenne épaisse », mais cet usage est beaucoup moins fréquent que celui d’« avoir la couenne dure ».

Se faire chauffer la couenne au soleil

L’expression se faire chauffer la couenne signifie « se faire bronzer, se prélasser au soleil ». On peut aussi bien se faire chauffer la couenne que se dorer la couenne.

— J’ai passé les trois dernières semaines à me faire chauffer la couenne au soleil. Le retour au travail va être difficile, je le sens.

— Il n’y a pas juste nous qui aimons nous faire chauffer la couenne. Les phoques aussi restent immobiles pendant des heures à profiter des rayons du soleil.

— J’ai travaillé fort toute ma vie dans le but de prendre ma retraite en Floride et de m’y faire dorer la couenne. C’est fini les hivers glacials pour moi.

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris