Attention à la poutine

Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle.  Paulo Coelho

En tant que Québécois, nous pourrions remplacer la lettre «r» du mot routine par un «p», pour obtenir poutine, et cette citation conserverait tout son sens. Et les Français qui ont découvert la poutine au Québec seraient bien d’accord.  En effet, le premier contact avec ce mets typiquement québécois surprend et déstabilise la plupart des estomacs des touristes. Plusieurs d’entre eux sont séduits par ce plat alors que d’autres au contraire sont rebutés.

Dictionnaire québécois : la poutine

Une poutine, la «fierté» culinaire des Québécois

Pour ceux qui l’ignorent, la poutine est une spécialité québécoise constituée de frites baignant dans une sauce brune graisseuse dans laquelle trempe du fromage en grains. Une seule portion de ce mets pittoresque et le taux de cholestérol d’un Européen dépasse celui d’un Américain.

Et ce sont peut-être nos racines françaises qui ont inspiré certains de nos meilleurs chefs à ajouter du foie gras à la poutine pour la transformer en mets gastronomique.

Un plat qui devient de plus en plus un produit d’exportation vers les États-Unis. D’ailleurs, des restaurants renommés de New York ont ajouté la poutine à leur menu.

À noter que la recette originale de la poutine est faite avec du fromage en crotte, le nom québécois du fromage en grains.

 

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris