Une patente à gosses

La patente à gosses est une locution péjorative qui signifie « objet inutile, assemblage bizarre, appareil qui fonctionne mal » ou « organisation dont la structure est inefficace, incohérente, projet ou plan mal conçu qui a peu de chances de réussir ». Autrement dit, la patente à gosses est difficile à décrire tellement elle est vague.

Le ministre Fitzgibbon qualifie de «patente à gosse» le montage financier mal fait d'un immense projet minier.

Pour bien comprendre cette expression québécoise, il faut savoir qu’une patente est une invention, un dispositif ingénieux créé avec peu de moyens, ou un objet quelconque dont on ignore le nom ou qu’on a du mal à définir. Le mot patente a une connotation soit positive, soit négative, selon le contexte.

— As-tu vu la patente que Jules a inventée pour surfacer la glace du lac et en faire une belle patinoire? Il a pris un ski-doo qu’il a attaché à un traîneau lesté de vieux électroménagers abandonnés. Je me demande où il prend toutes ses idées.

L’extension à gosses sert à déprécier la patente, qui devient alors un assemblage bizarre, quelque chose de mal fait, d’inefficace

De quels gosses s’agit-il?

Au Québec, le mot gosse sert souvent de synonyme au mot testicule. C’est d’ailleurs l’une des plus grandes sources de confusion entre les Québécois et leurs cousins de la francophonie. Toutefois, l’utilisation de gosse dans cette expression ne fait pas référence aux testicules. Gosse viendrait plutôt du verbe gosser qui signifiait à l’origine « tailler approximativement un morceau de bois avec un couteau ou un canif ». Ce verbe a ensuite pris le sens de « créer ou réparer approximativement quelque chose ». Voir l’article L’étrange verbe gosser.

Maudite patente à gosses!

Installation électrique extérieure très mal faite, une vraie patente à gosses
As-tu vu la patente à gosses ? Comment veux-tu qu’on puisse réparer quoi que ce soit?

— Jules voulait encore nous embarquer dans une maudite patente à gosses. Ça marche jamais ses affaires!

— Les négociateurs du Brexit ont accouché d’un nouveau document qui risque fort d’être une autre maudite patente à gosses qui ne règle rien et qui ne fait qu’ajouter une couche de chaos au bordel présent.

— Pour fourrer le monde (pour voler, escroquer les gens), les ingénieurs d’Hydro-Québec n’auraient pas pu inventer une meilleure patente à gosses que leur nouveau compteur électronique qui ne fonctionne pas la moitié du temps.

Pour terminer, on écrit habituellement «patente à gosses » au pluriel, mais certains préfèrent «patente à gosse» au singulier.

Saviez-vous que ?

— Une patente peut avoir une connotation positive ou négative, selon le contexte.

— Une patente à gosses possède toujours une connotation  négative

— Un patenteux est une personne qui aime bricoler, créer des inventions, réparer des choses souvent avec des moyens de fortune, a habituellement une connotation positive.

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.