Ti-coune : définition et exemples

Un ti-coune est un imbécile, un idiot, un homme insignifiant. Cette insulte tire son origine de Ti-Coune, un personnage de la série télévisée Le temps d’une paix diffusée dans les années 1980 et qui a connu un immense succès au Québec.

Le personnage de Ti-Coune
Source : Société Radio-Canada

Ti-Coune, un personnage profondément attachant, souffrait d’un retard mental. Le nom de ce personnage qui a touché le cœur des Québécois a paradoxalement donné naissance à une insulte.

Par exemple, lorsqu’un membre de notre entourage nous fait honte, pour nous excuser du malaise, nous disons « lui, c’est le ti-coune de la famille ».

Ou lorsque nous désapprouvons les actions de quelqu’un, nous pouvons aussi dire : « Arrête donc de faire ton ti-coune ! »

Ti-coune a même été ajouté à la liste des insultes interdites à l’Assemblée nationale du Québec ! L’époque est maintenant révolue où nous pouvions entendre de renommés ministres se faire traiter de ti-coune dans l’illustre enceinte de nos débats parlementaires.

Ti-coune, une insulte maintenant interdite à l’Assemblée nationale.
Source : La Presse

Mais l’usage de ti-coune tend à diminuer, car les plus jeunes ne connaissent pas le personnage, disparu des écrans québécois depuis trop longtemps.

La poupoune

Le nom ou l’adjectif poupoune peut être un terme offensant ou affectueux. Il est offensant lorsqu’on s’en sert pour parler d’une femme maquillée avec excès, au style vestimentaire volontairement aguichant et de mauvais goût.

Exemples :

— On aurait dit qu’au bar de l’hôtel, il y avait un rassemblement de poupounes. Ça sentait le parfum cheap (bon marché).

Mais poupoune peut aussi être un terme affectueux lorsqu’on s’adresse à une petite fille. Toutefois, ce terme n’est acceptable que dans un cercle d’intimes. Par exemple, une grand-mère peut dire à sa petite fille :

— Oh ma belle petite poupoune ! Veux-tu qu’on aille manger une bonne crème glacée ?

Dans le contexte de l’article ci-dessous, poupoune est une insulte.

Source : La Presse

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.