Serre ton bicycle

Au Québec, le verbe serrer est souvent utilisé dans le sens de ranger, mettre de côté, mettre à l’abri, remiser ou entreposer. Ces sens sont notés comme vieillissant en France, mais ils sont maintenus bien en vie par l’usage au Québec.

Apprendre le québécois : le verbe serrer est souvent employé comme synonyme de ranger, mettre de côté, remiser.

Mes enfants laissent tout traîner. Ils ne serrent jamais leurs affaires. Ça me décourage.

Nous ne parlons pas ici d’une simple touche de pittoresque, mais bien d’une véritable présence dans la langue parlée. Toutefois, l’utilisation de serrer dans la langue écrite est beaucoup plus rare. Les rédacteurs, les correcteurs et quelquefois même les journalistes lui préfèrent ses équivalents connus ailleurs dans la francophonie.

Apprendre le québécois

Dans les exemples suivants, le verbe serrer est employé avec d’autres québécismes dont les sens pourraient déconcerter certains Français. À noter que tous les mots québécois que vous allez découvrir sont d’usage fréquent.

1 — «Tu as encore oublié de serrer ton bicycle. Un jour tu vas te le faire voler.»

Bicycle est synonyme de vélo et bicyclette. Depuis une quinzaine d’années, l’usage des mots vélo et bicyclette ont rattrapé, sinon dépassé, celui du mot bicycle qui, toutefois, reste bien en vie.

2 — «Serre donc ton linge dans le garde-robe

Linge est souvent synonyme de vêtements, plutôt que de linge de corps ou linge à vaisselle. Le garde-robe des Québécois est le placard des Français. À noter, pour éviter toute confusion, un garde-robe, au masculin, est un placard ; une garde-robe, au féminin, est l’ensemble des vêtements d’une personne.

3 — «Serre donc les ustensiles dans le tiroir.»

Ustensile : fourchettes, couteaux ou cuillères.

4 — «Serre donc la balayeuse avant que je m’enfarge dedans.»

Balayeuse : aspirateur ; enfarger: trébucher, perdre l’équilibre

5 — «Serre donc la pâte à dents quand tu as en a fini,  et le rince-bouche aussi.

Pâte à dents : dentifrice ; rince-bouche : bain de bouche

6 — «Serrez vos bébelles, sinon je les jette aux vidanges. Pis que je n’en entende pas un qui vienne brailler après pour les ravoir.

Bébelles : jouets, objets divers (peut aussi se prononcer bebelle)

Vidanges : déchets, poubelles (pas le contenant, mais le contenu)

Brailler: pleurer, se plaindre en pleurnichant

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.