Ne pas être vite vite

Au Québec, l’adjectif vite qualifie une personne qui comprend rapidement, qui est intelligente. Ce sens est influencé par le mot anglais quick, comme dans l’adjectif quick-witted (rapide, vif, prompt).

Par extension, un petit vite, c’est quelqu’un de rusé, d’intelligent, (fr)un petit futé(/fr). En revanche, un pas vite n’est pas intelligent.

— J’ai sous-estimé Jules. C’est un p’tit vite ! Il m’a mis échec et mat en cinq coups. Ça ne m’était encore jamais arrivé de perdre aussi rapidement.

Nous employons souvent vite à la forme négative, lorsque nous voulons dire d’une personne qu’elle n’est pas très intelligente : « Elle n’est pas vite vite. »

Notez que la répétition du mot vite est volontaire lorsque nous voulons dire d’une personne qu’elle est (fr)lente à la détente(/fr), que (fr)ça n’est pas une flèche(/fr). Appuyé par la négation, le doublon « vite vite » n’amplifie pas la vitesse de réaction de la personne, au contraire, elle insiste sur sa lenteur.

Nous employons toujours le doublon vite vite dans une négation. Il n’existe pas de personnes « vites vites », seulement des « pas vites vites ».

— Jules n’est pas vite vite. Il va se faire empissetter (se faire berner, arnaquer) toute sa vie.

Le mot vite au cœur de cinq locutions

1 — Une petite vite

La locution une petite vite peut servir à désigner une relation sexuelle rapide.

— Mon amour, qu’est-ce que tu dirais d’une petite vite avant d’aller travailler ?

Une petite vite dans le clocher d'une église captée par un drone : titre d'un article
Source : TVA nouvelles

2 — Être vite en affaires

La locution être vite en affaires signifie « précipiter les choses, brusquer les événements », (fr)aller vite en besogne(/fr). Habituellement, être vite en affaires a une connotation négative.

— On n’avait même pas fini le potage qu’il m’invitait déjà à son appartement. Je lui ai dit de modérer ses transports, qu’il allait vite en affaires !

Et modérer ses transports est une invitation à se calmer, à se contrôler. Découvrez 15 expressions québécoises pour dire de se calmer les nerfs.

3 — Être vite sur le piton

Au Québec, le mot piton possède plusieurs significations, comme « touche de clavier », « boutons servant à actionner un mécanisme ou un appareil ».

La locution être vite sur le piton signifie « être rapide, être prompt ».

— Je n’avais fini de lire son courriel (mail) que je lui répondais déjà des bêtises (injures). J’ai été trop vite sur le piton. Maintenant, je dois aller m’excuser.

Connaissez-vous l’expression avoir le piton collé ?

4 — Passer une petite vite à quelqu’un

Passer une petite vite à quelqu’un, c’est le tromper habilement, le flouer, l’arnaquer. Ce sens est tiré de l’anglais to pull a fast one.

— Je déteste mon promoteur immobilier. Il essaie toujours de m’en passer une petite vite. Mentir, c’est une seconde nature pour lui.

5 — Être vite sur ses patins 

Une personne qui est vite sur ses patins pense vite, réagit sans hésiter. Bref, elle n’est jamais prise au dépourvu. Comme les Québécois sont des passionnés de hockey, dire à quelqu’un qu’il est vite sur ses patins, c’est lui faire un beau compliment.

— Heureusement que Jules est vite sur ses patins, il a vu tout de suite que le vendeur essayait de nous passer une petite vite (ou passer un sapin).

L’expression se faire passer un sapin signifie « se faire avoir, se faire duper, se faire tromper ».

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.