Articles

La face cachée du mot face

Découvrez toutes les facettes du mot face grâce à ces neuf expressions québécoises. La signification de certaines d’entre elles est facile à déduire, alors que les plus opaques posent une énigme à résoudre pour les non-Québécois.

Lire la suite

Achale-moi pas!

Le verbe «achaler» signifie «déranger, agacer ou importuner». Dans certains contexte, achaler peut aussi être synonyme de «fous-moi la paix», «dégage». Nous l’employons aussi dans une formulation négative «ne pas être achalé» pour dire que quelqu’un est gonflé.

Lire la suite

Fesser quelqu’un ou quelque chose, fesser dans le tas

Au Québec, le verbe «fesser» possède aussi le sens de « cogner, frapper avec énergie ». Fesser, c’est donc bien plus que simplement donner la fessée à quelqu’un, c’est le frapper avec violence. On peut aussi bien fesser sur des personnes que sur des objets, même si l’idéal est de se contrôler. Quant à l’expression «fesser dans le tas», elle signifie « frapper, cogner au hasard ».

Lire la suite

L’amour est aveugle, mais il n’est pas sourd

L’amour est aveugle, mais il n’est pas sourd, surtout chez les couples franco-québécois où les particularités linguistiques transforment souvent l’amour en humour. Nous vivons les mêmes émotions, mais avec des mots différents.
Découvrez les sens des mots chum, blonde, accoté; et tomber en amour, casser avec son chum, être en amour par-dessus la tête, etc.

Lire la suite

Le fucké québécois

Bien que le mot «fucké» (prononcé foqué) soit de registre très familier, il tire son origine de l’anglais « fuck », fucké n’est pas aussi vulgaire que son équivalent anglophone. Il peut signifier trois choses : avoir l’esprit dérangé, être original ou être défectueux (pour une objet).

Lire la suite

Avoir la mèche courte

L’expression « avoir la mèche » courte signifie « se mettre facilement en colère, perdre patience pour un rien ». Venez aussi découvrir les expression « péter une fuse » et « être prime ».

Lire la suite

Lire une grosse brique

La brique québécoise est le pavé français, c’est-à-dire un gros livre. Venez aussi découvrir les sens des expressions «attendre quelqu’un avec une brique et un fanal » et « comme une tonne de briques ».

Lire la suite