Articles pour comprendre le québécois

Le magasinage de Noël

Au Québec, nous avons ajouté le suffixe «age» au mot magasin pour former «magasinage». Ce mot, qui chatouille les oreilles de nos cousins de la francophonie, décrit l’action de faire du shopping. Nous avons aussi créé le verbe «magasiner», synonyme de faire du shopping.

Lire la suite

Comprendre les paroles de la chanson « L’Amérique pleure »

Pour rendre hommage Karl Tremblay des Cowboys Fringants, nous consacrons un article au vocabulaire québécois de la chanson L’Amérique pleure.

Lire la suite

Beurrer avec du beurre

Découvrez les sens québécois de beurrée, se beurrer, beurrer épais, virer dans le beurre, swigner dans le beurre et beurrer avec du beurre.

Lire la suite

Se conter des peurs dans la langue québécoise

L’Halloween, c’est l’occasion de
«conter des peurs». Cette locution possède deux significations : « raconter des histoires à faire peur » ou « raconter des mensonges. Venez découvrir les autres mots québécois liés à la peur.

Lire la suite

Le dépanneur

Les Québécois, nous avons donné le nom de «dépanneur» aux supérettes françaises; et «vin de dépanneur» à de la piquette.

Lire la suite

Découvrez l’univers amusant des expressions québécoises liées à la pluie

La pluie a toujours fasciné les peintres, poètes et artistes. Elle a aussi inspiré les Québécois et Québécoises dans la création de nombreuses expressions. Par exemple, la locution amusante pleuvoir à boire debout sert à décrire de fortes averses, des pluies intenses. En cas de torrents de pluie, cette tournure…

Lire la suite

Mettre ses culottes

L’expression québécoise mettre ses culottes signifie « réagir en prenant ses responsabilités, passer à l’action dans des moments difficiles, affronter la tempête, faire face à l’adversité, braver l’orage, tenir tête, etc. » On l’utilise très couramment au Québec. Et on l’adresse surtout à ceux qui exercent l’autorité pour les inciter à prendre…

Lire la suite