Articles pour comprendre le québécois

Le petit boss des bécosses

«Un boss des bécosse», voilà une expression qui déroute plusieurs de nos cousins français. Pourtant, elle exprime à la perfection une réalité hiérarchique déplaisante.
Pour la comprendre, il faut d’abord savoir que «bécosse» est une déformation de l’anglais «back house» (maison à l’arrière) qui signifiait autrefois les latrines extérieures.
Et que boss veut dire patron.

Lire la suite

10 mots d’amour québécois

Dans cet article, nous vous présentons 10 mots et expressions que nous employons quotidiennement au Québec. Nous oublions parfois à quel point tous ces mots si banals pour nous représentent un défi de compréhensions pour nos cousins de la francophonie. Pourquoi blonde? Casser quoi au juste? Accoté, mais accoté sur quoi? 1…

Lire la suite

Avoir des croûtes à manger

L’expression québécoise «avoir des croûtes à manger» signifie « devoir encore acquérir de l’expérience avant de se prétendre expert dans un domaine ».

Lire la suite

Être habillé comme la chienne à Jacques

L’expression « être habillé comme la chienne à Jacques » signifie « être très mal habillé », « être habillé de façon négligée » ou « porter des vêtements qui ne conviennent pas à une situation », par exemple, porter des vêtements extravagants à un enterrement.

Lire la suite

10 mots québécois impossibles à comprendre pour un Français

Cet article présente un assemblage de dix mots québécois qui n’évoquent rien pour les Français, mais qui provoquent souvent de l’amusement teinté d’incompréhension.

Lire la suite

Les bobettes québécoises

Au Québec, les «bobettes» désignent des sous-vêtements masculins ou féminins : les slips, les caleçons, les petites culottes.

Lire la suite

Chanter la pomme

L’expression québécoise «chanter la pomme» signifie « faire la cour à quelqu’un, chercher à séduire par des flatteries » mais dans cette expression, pomme ne serait pas synonyme de fruit. À découvrir.

Lire la suite