Les nombreuses significations de pogner

Que veut dire le verbe pogner?

Le mot pogner est un verbe passe-partout qui peut signifier « attraper, prendre, saisir », « avoir du succès, être populaire, séduire », « coller », « commencer », « comprendre », « devoir, être obligé de faire quelque chose », « émouvoir », « être coincé dans un endroit ou une situation », « être timide », « recevoir », « rester pris », « se faire prendre », « se faire avoir », « se quereller », « surprendre ».

Avec ses nombreux sens, pogner est presque synonyme du verbe schtroumpfer.

Deux des sens du verbe pogner en québécois. Un touriste français à la pêche dit : « C'est le plus gros poisson que j'ai pogné de ma vie. Le Québécois répond : «Je n'ai pas eu de chance, le filet de ma canne était pogné en tas. »

Pogner tire son origine du mot poing et s’écrit « pogner » ou « poigner », mais se prononce toujours  « pogner ». On l’utilise abondamment à l’oral, mais presque jamais à l’écrit.

D’usage courant au Canada français, pogner présente de grands défis de compréhension pour nos cousins de la francophonie. Dans l’espoir de vous éclairer, nous vous présentons les principaux sens de pogner.

Les 15 sens du mot pogner

1 — Attraper, prendre, saisir

— C’était la première fois de ma vie que je pêchais et c’est moi qui a pogné le plus gros poisson. J’ai aussi pogné un gros coup de soleil. Je commence déjà à pleumer (peler).

— Jules a pogné son train de justesse. Il suffit qu’il soit en retard une autre fois et il va perdre sa job (son emploi).

— Jules a pogné le voleur par le bras avant de l’assommer avec un coup de chaudron.

— Une envie de gâteau au chocolat m’a pogné à onze hier soir, et je n’ai pas pu résister. J’ai fait des cauchemars toute la nuit.

2 — Avoir du succès, être populaire, séduire

— Les vidéos de Stromae pognent sur YouTube. (Au Québec, le mot vidéo est souvent utilisé au masculin.)

— Les chansonniers (artistes qui interprètent leurs propres chansons) ne pognent plus beaucoup. Les temps ont changé.

— Je ne comprends pas pourquoi, mais Jules pogne avec les femmes. Il n’a même pas besoin de cruiser (flirter) pour qu’elles lui tombent dans les bras.

3 — Être coincé dans un endroit ou une situation

— Je suis resté pogné dans l’ascenseur pendant une heure avec un homme qui toussait. J’ai eu peur de pogner (attraper) le coronavirus.

— Je suis pogné avec ben trop de dettes. Mon restaurant ne pogne plus (n’est plus populaire). J’ai peur de faire faillite.

4 — Coller

— Le spaghetti est tellement pogné dans le fond du chaudron que j’ai envie de jeter le chaudron aux vidanges (poubelles).

5 — Commencer

— La chicane (dispute) a pogné dès que mon beau-père est entré dans l’appartement.

6 — Comprendre

— Je ne pogne jamais les jokes (blagues) de mon beau-frère. Soit il est plate (ennuyant), soit je suis niaiseux (stupide).

7 — Devoir, être obligé de faire quelque chose

— Dimanche, on a été pogné pour aller à l’église avec ma grand-tante. J’ai cogné des clous (dodeliné de la tête sous l’effet de la fatigue), tout le long de la messe. Je me suis réveillé quand ma tante s’est étouffée en avalant l’ostie de travers.

8 — Émouvoir

— Ça m’a pogné aux tripes d’entendre mon fils jouer du piano devant des centaines de spectateurs. J’ai failli me mettre à brailler (pleurer).

9 — Être timide

— Je suis incapable d’aller lui parler. Je suis ben trop pogné pour ça. Si je continue comme ça, je n’aurai jamais de blonde (copine, amoureuse).

10 — Recevoir

— J’ai pogné un ticket (contravention) en revenant de la cour. Tu parles d’une ironie!

11 — Rester pris

— Je suis resté pogné dans le trafic pendant deux heures. J’ai dû canceller (annuler) mon rendez-vous chez le docteur.

12 — Se faire prendre

— Jules s’est fait pogner à tricher durant son examen. Le professeur va lui faire couler (échouer) son cours.

13 — Se faire avoir

— Je me suis fait pogner par le vendeur de chars (voitures). Il m’a convaincu d’acheter un traitement antirouille sur une location de quatre ans seulement. Je suis vraiment un poisson (personne crédule).

14 — Se quereller

— Jules et Julie sont comme chien et chat : ils se pognent chaque fois qu’ils se croisent. Ils aiment ça se chicaner (se disputer).

15 — Surprendre

— La police (policier) a pogné Jules à voler de l’argent dans un commerce durant la nuit. Il a pogné (reçu) 12 mois de prison.

Cinq expressions avec le verbe pogner

Pogner son coup de mort, c’est tomber malade après un refroidissement, prendre froid.

— Met ton manteau sinon tu vas pogner ton coup de mort.

Pogner une débarque, c’est faire une chute.

J’ai pogné toute une débarque quand mon pantalon s’est coincé dans la roue de mon vélo.

Pogner le flux, c’est s’énerver.

Pogne pas le flux, j’arrive dans cinq minutes.

Pogner dans un pain, c’est former une masse compacte.

— Le plâtre a pogné dans un pain, il a fallu le jeter aux ordures.

Se pogner le beigne, le derrière ou le cul, c’est lambiner, ne rien faire.

— Cela fait une semaine qu’on se pogne le beigne au bureau. Je m’ennuie à mourir. Tiens, je vais aller manger un petit quelque chose.

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.