Être fou comme de la marde

Le sens de la curieuse expression être fou comme de la marde est presque impossible à déduire pour un néophyte des expressions québécoises. Elle signifie « être vraiment très excité » ou « être incontrôlable ». Elle se traduit en anglais par batshit crazy. Toutefois, batshit crazy est une coche plus intense (coche signifie « degré »).

Fou comme de la marde peut aussi bien décrire une personne extrêmement heureuse que complètement dingue ou qui vient de disjoncter. Il faut se fier au contexte pour savoir quel sens lui donner.

Jules est fou comme de la marde, c'est-à-dire qu'il saute de joie. Il est très excité.
Jules est fou comme de la marde. Il vient d’apprendre qu’il a gagné un voyage à Paris.

— Quand Jules était jeune, il était fou comme de la marde. Cela a pris du temps, mais il a enfin gagné en maturité.

— J’ai été vraiment surpris de voir ma grand-mère dans un film documentaire des années 1960. On la voit folle comme de la marde quand les Beatles sont venus à Montréal. Ça ne ressemble pas du tout à la femme réservée qui nous reçoit à Noël.

— Mon nouveau collègue me fait peur. Il est fou comme de la marde. Je ne comprends pas comment les RH n’ont pas vu ça.

Le mot marde, l’équivalent québécois du mot français merde, se retrouve au cœur de nombreuses expressions québécoises fort imagées. Il va sans dire que toutes ces tournures relèvent d’un registre très familier, souvent vulgaire.

Nous vous invitons à consulter les articles consacrés à ces expressions :

Un char de marde

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.