Avoir un œil sur quelqu’un, la différence québécoise

Au Québec, l’expression avoir un œil sur signifie « vouloir, désirer quelqu’un ou quelque chose », alors qu’en France, et parfois aussi au Canada, cette expression est plutôt synonyme de « surveiller attentivement ».

Quant à tomber dans l’œil à quelqu’un, ou «tomber dans l’œil de quelqu’un», c’est lui plaire. En France, on dirait taper dans l’œil.

Une jeune fille sourit à un homme sur la rue. Elle a un œil sur lui, une expression qui au Québec signifie désirer quelqu,un alors qu'en France, cette expression veut dire surveiller quelqu'un.
Jules regarde l’inconnue avec appétit. Elle lui est tombée dans l’œil.

J’ai un œil sur Julie depuis trois ans et je viens de découvrir qu’elle ne se souvient même pas de mon nom. Je ne suis vraiment pas son type d’homme, faut croire (je suppose que je ne suis pas ton type d’homme).

— Depuis que ma blonde (amoureuse) m’a quitté, j’ai un œil sur ma voisine. Je crois que je lui suis tombé dans l’œil. C’est un méchant pétard! (Un pétard, c’est une belle femme ou un bel homme.)

— J’ignore si je me raconte des histoires, mais j’ai vraiment l’impression que je suis tombé dans l’œil de Jules. Je me demande bien quand il va me faire des avances. Il y a toujours bien des limites à être gêné (timide)!

Les yeux ont inspiré nombreux poètes. Ils ont aussi donné naissance à plusieurs expressions, dont certaines sont propres au Québec. Venez les découvrir dans ces articles :

Avoir les yeux comme des trous de suce

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.