Un bon Saint-Laurent frappé s’il vous plaît

La locution Saint-Laurent frappé est synonyme d’« eau du robinet » et fait référence au fleuve Saint-Laurent, qui a déjà été l’une des meilleures sources d’eau potable au monde.

En France, on utilise l’expression Château-la-Pompe pour parler d’eau du robinet.

Aujourd’hui encore, le fleuve représente la principale source d’eau du Québec, mais personne ne se risquerait à la boire sans qu’elle soit passée par une usine de filtration.

— Est-ce que vous désirez une bière, un verre de vin? Non, merci. Juste un Saint-Laurent frappé.

— Ce soir, je suis le conducteur désigné. Que du Saint-Laurent frappé pour moi.

— J’ai perdu dix livres (environ quatre kilos) depuis que je bois du Saint-Laurent frappé à la place de la liqueur (boisson gazeuse).

Pour approfondir vos connaissances sur la langue québécoise tout en restant dans le domaine des liquides, nous vous invitons à consulter l’article Un breuvage ou une liqueur ?

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.