À cause tu fais simple de même?

L’expression à cause tu fais simple de même? signifie : « pourquoi agis-tu si stupidement? » On s’en sert pour dire à quelqu’un qu’il vient de faire une bêtise, qu’il vient de se ridiculiser.

La sonorité de cette expression est amusante, mais ne vous laissez pas tromper, c’est une véritable insulte.

Un homme exaspéré un doigt sur la tête, exaspéré par la stupidité de son interlocuteur, lui demande : à cause tu fais simple de même.
Non, mais, à cause tu fais simple de même?

Cette expression est la combinaison de faire simple, qui en québécois est synonyme d’« agir stupidement », « manquer de profondeur ou d‘intelligence »; de à cause, synonyme de « pourquoi »; et de de même, qui veut dire « ainsi, de cette façon ». Dans ce contexte, il faut éviter de donner à faire simple le sens de « faire les choses simplement », à à cause celui de « compte tenu de, à la suite de » et à de même celui de « de la même manière ».

— Non! T’as pas acheté un char neuf? T’as même pas de job! À cause tu fais simple de même?

— Tu es allé prendre un verre avant de passer une entrevue d’embauche! Mais à cause tu fais simple de même?

La Traversé

C’est la chanson La Traversé du groupe Les Colocs qui a popularisé l’expression à cause tu fais simple de même sur l’ensemble du territoire québécois.

Cette excellente chanson est toutefois très difficile à comprendre pour les oreilles peu habituées à l’accent québécois. Pour vous aider, nous avons ajouté les paroles, ainsi que certaines explications des mots qui représentent de légers défis de compréhension.

Parole de La Traversé, des Colocs

On est parti un vendredi
Pour la « Huitaine de Gaieté »
Mais rendu à Mistassini
Le char a jammé (coincer, bloquer, tomber en panne)
Pis le grand slack en tabarnac (un juron)
A calé la caisse de vingt-quatre (boîte de 24 bières)
J’me suis r’tourné, j’étais tout blême
J’ai dit : « Grand slak! (homme de grande taille, peu musclé) À cause tu fais simp’e de même? »

« Hé là! Toé là!
Parle-moé pas comme ça! »

Mais là Mario le mécano
A réparé la pompe à l’eau
Y’a dit : « les gars faites vous-z-en pas,
‘n est à Péribonka »
Mais là Mario en sacrament
S’est garroché ( jeté, lancé) dans l’lac St-Jean
J’me suis r’tourné j’étais tout blême
J’ai dit : « M-m-m-m-Mario! À cause tu fais simp’e de même? »

« Hé là! Toé là!
Parle-moé pas comme ça! »

O.K. à Roberval

À Roberval
Pour voir un bon show
Avec mononc’e Plume (un chanteur connu)
La traversée du lac St-Jean
Avec nous autres ça prend trois jours
L’année passée on a coulé
C’t’année on fait l’tour

On est passé à Ste-Monique
Pour voir la belle Dominique
Sa mère est sortie en jaquette (chemise de nuit pour femme)
A dit : « Que cé vous faites icitte? »
Là Jean-Marie le p’tit maudit
S’est mis à dire des cochonneries
J’me suis r’tourné j’étais tout blême
J’ai dit : « Grand talent pas d’adon (pas serviable, pas facile), Jean-Marie!
À cause tu fais simple de même? »

« Hé là! Toé là!
Parle-moé pas comme ça! »

On a roulé en Pontiac
On a roulé s’a vieille aspha’te
On a roulé sur la garnotte (gravier)
On a roulé un joint de pot
Pis la Ti-Guy était tanné (à bout de patience)
Peut pas fumer, y’a capoté (s’énerver, perdre le contrôle)
J’me suis r’tourné, j’étais tout blême
J’ai dit : « Ha! Ha! Hey! À cause tu fais simp’e de même? »

« Hé là! Toé là!
Parle-moé pas comme ça! »

O.K. à Roberval

À Roberval
Pour voir un bon show
Avec mononc’e Plume
La traversée du lac St-Jean
Avec nous autres ça prend trois jours
L’année passée on a coulé
C’t’année on fait l’tour

On est parti un vendredi
Pour la « Huitaine de Gaieté »
Mais rendu à Mistassini
Le char a jammé
Pis le grand slack en tabarnac
A calé l’aut’ caisse de vingt-quatre
J’me suis r’tourné, j’étais tout blême
J’ai dit : « À cause tu fais simp’e de même? »

« Hé là! Toé là!
Parle-moé pas comme ça! »

O.K. À Roberval tout l’monde!

À Roberval
Pour voir un bon show
Avec mononc’e Plume
La traversée du lac St-Jean
Avec nous autres ça prend trois jours
L’année passée on a coulé
C’t’année on fait l’tour

– O.K. On est arrivé
– Passe-moé le volant!
– Hey! C’est où Saint-Thomas-Didyne?

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.