Avoir les yeux dans la graisse de bines

L’expression avoir les yeux dans la graisse de bines signifie « avoir le regard altéré par la fatigue, l’alcool, etc. » L’expression tirerait son origine des bines qui flottent dans la graisse.

Pour bien comprendre cette image, il est impératif de savoir que le mot bine est une déformation du mot anglais bean. Les bines québécoises sont en fait des haricots, des fèves.

Une femme épuisée écoute distraitement. Elle a les yeux dans la graisse de bines, une expression québécoise qui signifie avoir le regard altéré par la fatigue ou l'alcool.
Tout le long de la réunion, Julie avait les yeux dans la graisse de bines. Je suis certain qu’elle n’a rien retenu.

—Le cuistot, épuisé par le manque de sommeil, avait les yeux dans la graisse de bines devant ses fourneaux.

— Julie me regardait avec les yeux dans la graisse de bines. Un regard vague qui passait à travers moi, comme si je n’existais pas.

— Jules a passé la soirée à boire. Une bière après l’autre. Vers minuit, il fixait le mur, les yeux dans la graisse de bines.

Pour découvrir plus en profondeur la gastronomie et la linguistique des bines, nous vous invitons à consulter l’article Les fameuses bines québécoises. Vous y apprendrez que donner une bine n’a vraiment rien à voir avec le don d’une fève ou d’un haricot.

Les yeux ont inspiré de nombreux poètes. Ils ont aussi donné naissance à plusieurs expressions, dont certaines sont propres au Québec. Venez découvrir l’expression «avoir les yeux comme des trous de suce».

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.