Kid Kodak

L’expression québécoise kid Kodak sert à désigner une personne qui cherche à se faire photographier pour se mettre en valeur. C’est un individu sans substance qui a une forte propension à l’autopromotion.

Avant l’événement des égoportraits (selfies), le kid Kodak ne se prenait pas en photo lui-même, mais savait comment se faire photographier aux côtés de personnages importants durant des événements publics. Par exemple, un politicien qui ne se présente que trois ou quatre minutes à un événement caritatif et qui, le lendemain, se retrouve à la une des journaux.

Justin Trudeau est-il un kid Kodak ? L’expression québécoise kid Kodak sert à désigner une personne qui cherche à se faire photographier pour se mettre en valeur, qui a une propension à l’autopromotion.
Certains accusent Justin Trudeau d’être l’incarnation parfaite du kid Kodak. D’autres le défendent en disant que c’est le rôle du Premier ministre de montrer une image positive du Canada.

Un kid Kodak est donc une personne sans substance, vaniteuse et très habile à mousser sa propre image. Cette expression amusante décrit bien ces gens à la personnalité détestable.

— Plusieurs accusent Justin Trudeau d’être l’incarnation parfaite du kid Kodak.

— Certains ministres se plaignent de n’avoir aucune influence réelle, d’être simplement des kids Kodak servant l’image du gouvernement.

— Jules a gravi les échelons uniquement grâce à ses habiletés de kid Kodak. Il est bien embêté maintenant qu’il a des responsabilités.

J’ai oublié mon kodak

Même si la locution kid Kodak est construite avec deux mots anglais, elle est très québécoise.

Dans cette expression, il faut éviter de traduire kid par « enfant ». En effet, dans ce contexte, nous donnons au mot kid l’un de ses autres sens anglais, soit celui de gars, de mec.

Quant à la marque de commerce Kodak, elle est devenue un terme générique pour décrire tous les appareils photo. Avant l’arrivée des téléphones intelligents, le mot Kodak occupait une grande place dans la langue familière.

Un kit Kodak

Le terme Kodak a survécu dans cette expression, même si la révolution technologique tend à le faire disparaître des autres usages. Cependant, nous entendons encore des phrases amusantes comme :

— J’ai reçu un beau kodak à Noël. C’est un Nikon 3500s;

— J’aimerais acheter on bon kodak, mais j’ignore quelle marque offre le meilleur rapport qualité-prix.

Crédits photos :
Solo de City News/ Kit Kodak par JoeHaupt Flickr

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.