C’est la saison du bicycle au Québec

Le confinement est enfin terminé. C’est le moment de profiter du plein air et d’enfourcher son bicycle.

Mais attention de ne pas prendre une débarque ou piquer une fouille en faisant du bicycle. D’autant que les hôpitaux sont encore surchargés.

Que veut dire prendre une débarque ou piquer une fouille ? Ces deux expressions signifient faire une vilaine chute.

Au Québec, le mot bicycle, probablement un emprunt direct de l’anglais bicycle, est synonyme de « vélo, bicyclette ». Toutefois, malgré l’influence anglaise, nous prononçons « béssik » ou « bicycle » à la française.

Faire un tour de bicycle : dictionnaire québécois
Faire un tour de bicycle en famille, la première activité familiale depuis la levée du confinement.

Nous entendons souvent ces tournures de phrase :

— Je m’en vais faire un tour de bicycle.

— Où est-ce que je peux ranger mon bicycle?

Et aussi, malheureusement :
— Je me suis encore fait voler mon bicycle.

Le vélo dépasse le bicycle

Depuis une vingtaine d’années, l’usage du mot vélo a gagné en popularité. On pourrait dire que dans sa compétition avec le mot bicycle, vélo a gagné du terrain et a même pris les devants. Toutefois, bicycle conserve une place importante dans la langue familière, surtout chez les plus vieux.

— Il fait trop beau, je vais aller faire du bicycle.
— Où vas-tu?
— Pas loin, je vais juste faire le tour du bloc (pâté de maisons).
— Fais attention de ne pas piquer une fouille.

Piquer une fouille en faisant le tour du bloc

Que veux dire « piquer une fouille »?

Piquer une fouille, prendre une fouille et pogner une fouille sont synonyme de « tomber, faire une chute, se prendre une gamelle ».

Que veut dire piquer une fouille? Jules fait une mauvaise chute à vélo.
Jules vient de piquer une fouille qui va lui coûter sa qualification.

— J’ai piqué une de ces fouilles! Je suis chanceux de ne pas m’être cassé une jambe.

Quant à la locution faire le tour du bloc, elle signifie « tourner autour du pâté de maisons, faire une petite promenade dans le voisinage ». Dans ce contexte, le mot bloc est un faux-ami et est synonyme de « pâté de maisons ».

Le mot bloc réserve d’autres surprises. Par exemple, si on se cogne la tête en prenant une fouille, on peut en être quitte pour un mal de bloc, c’est-à-dire un mal de tête.

N’hésitez pas à consulter l’article Faire le tour du mot bloc pour parfaire votre connaissance de ce petit mot si courant au Québec.

Plusieurs façons de prendre une débarque

Que veut dire prendre une débarque? La locution prendre une débarque signifie « faire une vilaine chute ». Elle est synonyme de piquer une fouille.

Jules prend une débarque en bicycle, ce qui veut dire qu'il fait une vilaine chute.
Jules a pris toute une débarque juste comme il arrivait au sommet.

— J’ai pris une méchante débarque quand la roue de mon bicycle s’est coincée dans la bouche d’égout. J’ai vraiment pensé que j’allais me tuer.

Prendre une débarque peut aussi vouloir dire « subir une perte importante, connaître un cuisant revers ».

— Depuis le début de la COVID-19, mes actions à la bourse ont pris toute une débarque!

Le mystérieux bicycle à gaz

Nous utilisons parfois aussi la locution bicycle à gaz comme synonyme de « moto » ou de « motocyclette ».

Un beau bicycle à gaz : dictionnaire québécois
J’ai acheté un beau bicycle à gaz.

Un gars de bicycle

Voici une locution encore plus subtile pour un non-Québécois : un gars de bicycle, ce n’est pas un passionné de vélo, mais un motard. De plus, le terme motard possède souvent un sens péjoratif au Québec. En effet, être un motard signifie généralement « être membre d’une bande criminelle comme les Hells Angels » (un groupe fortement criminalisé au Québec).

Et chez nous, les motards se tiennent en gang, ou forment des gangs. Synonyme de « bande » ou de « groupe », le mot gang n’a pas toujours une connotation négative. On peut tout autant croiser une gang de motards, une gang de voyous, qu’une gang d’amis ou une gang de filles.

— Cette année, j’ai une belle gang d’étudiants. C’est un vrai plaisir de leur enseigner.

Pour approfondir votre connaissance sur le mot gang, nous vous invitons à lire l’article La gang de Québécois.

Bicycle à pédales ou bicycle à gaz

Certains Québécois appellent leur vélo « bicycle à pédales » pour le distinguer de leur moto « bicycle à gaz ». Cela surprend de nombreux Français pour qui le mot pédale a souvent une connotation péjorative, car c’est une façon injurieuse de parler des homosexuels.

Donc au Québec, bicycle à pédales signifie tout simplement « vélo », et non « vélo pour pédales ».

Se casser le bicycle

Pour terminer, voici l’expression se casser le bicycle qui signifie « se casser la tête, trop réfléchir, se compliquer la vie inutilement ».

— Jules est incapable de prendre une décision et de la maintenir. Il se casse le bicycle à longueur de journée.

— Je crains que ma petite souffre d’anxiété toute sa vie. À cinq ans, elle se casse déjà le bicycle.

Quant à la forme négative, ne pas se casser le bicycle, elle signifie prendre des raccourcis, faire le travail à moitié.

— Les déménageurs ne se sont pas cassé le bicycle. Le matelas passait mal dans les escaliers, alors ils l’ont laissé dans le salon.

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.