Avoir de l’eau dans sa cave

L’expression avoir de l’eau dans sa cave signifie « porter des pantalons beaucoup trop courts ». Il ne faut donc pas croire que le sous-sol soit inondé. Nous disons aussi bien « avoir de l’eau dans sa cave » qu’« avoir de l’eau dans la cave ». En fait, dans la langue parlée, nous entendons le plus souvent « avoir de l’eau dans cave ».

Cette expression tirerait son origine du fait que nous retroussons nos pantalons pour éviter de les mouiller lorsque nous faisons face à un dégât d’eau dans la cave.

Quel faux pas ! Jules s’est mis sur son 36 pour son entrevue, mais il a de l’eau dans sa cave.

Pour bien comprendre la légende de l’illustration, il faut aussi savoir que les Québécois se mettent sur leur 36 alors que les Français préfèrent se mettre sur leur 31 lorsqu’ils font un effort pour être bien habillés.

— Quand j’étais plus jeune, je portais les pantalons de mon frère aîné, mais à 10 ans, j’étais déjà plus grand que lui. J’ai eu de l’eau dans la cave durant toute mon adolescence.

— Je viens de me voir sur de vieilles photos. La honte ! J’avais toujours de l’eau dans la cave.

— Ce n’est pas parce que mon patron habite au 8e étage qu’il n’a pas d’eau dans sa cave.

Dans certaines régions de France et de Belgique, on dit aussi « avoir de l’eau à la cave » ou « avoir de l’eau dans les caves », mais dans l’ensemble de la francophonie, on utilise peu ces expressions.

Avoir de l’eau dans la cave donne un petit air cave

Au Québec, le mot cave peut aussi être synonyme de « stupide, idiot » et il est souvent employé en combinaison avec la locution avoir l’air.

— Durant notre présentation sur la sécurité informatique, notre système a planté. On a eu l’air tellement caves !

— Non, mais ! Es-tu aussi cave que t’en as l’air ? Dis-moi que tu fais exprès !

— Un grand cave, est-ce que c’est plus niaiseux (idiot) qu’un gros con ?

En France, on emploie plutôt le mot cave pour décrire une personne naïve, facile à duper.

Avoir le feu au plancher

L’expression avoir le feu au plancher est une autre image amusante pour décrire une personne qui porte des pantalons trop courts, en sous-entendant que le bas du pantalon a brûlé.

En Bretagne, vous pourrez aussi entendre aller à la pêche aux moules comme synonyme de « porter des pantalons trop courts ».

Aux États-Unis, il existe un style de pantalons courts (au-dessous du genou) baptisé, clam digger (pêcheur de palourdes, cueilleurs de palourdes). Toutefois, les Américains parlent alors d’un style défini, et non de vêtements mal coupés.

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris

Nous utilisons votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer l’infolettre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.