Achale-moi pas!

Le verbe achaler signifie « déranger, agacer ou importuner ». Son emploi est très courant au Québec.

J’aimerais ça, une seule fois, pourvoir manger en paix sans me faire achaler par personne.

— Depuis qu’il s’est mis au jogging, Jules achale tout le monde avec ses nouvelles théories sur l’exercice. Il veut tous nous convertir au marathon. Beurk!

— Mon adolescente se plaint que je l’achale trop avec ses devoirs. Elle veut réussir à sa façon, sans contraintes. Un jour ou l’autre, elle devra se frotter à la réalité.

— Un journaliste d’expérience m’a donné un conseil pour réussir dans la profession : il ne faut surtout pas avoir peur d’achaler les gens.

Arrête de m’achaler!

Achale-moi pas et arrête de m’achaler veulent dire « fous-moi la paix, dégage, laisse-moi tranquille! »

Arrête de m’achaler! J’ai compris. Fais de l’air.

Achalez-moi plus, dit le politicien aux journalistes. Je vais répondre à vos questions quand j’aurai quelque chose de nouveau à vous dire.

Lorsque nous voulons qu’on nous fiche la paix, nous utilisons aussi l’expression sacrez-moi patience.

— Tout ce que je souhaite, c’est qu’on me sacre patience pendant dix minutes. Est-ce que c’est trop vous demander?

Nous disons sacrer patience, mais nous disons aussi saprer patience.

Saprez-moi patience avec vos offres promotionnelles imbattables. Je ne suis pas intéressé.

Ne pas être achalé

La tournure ne pas être achalé veut dire « ne pas se gêner pour les autres, ne pas se soucier de l’opinion d’autrui, être gonflé ».

— Jules n’est pas achalé. Il emprunte de l’argent à tout le monde et il nous fait la morale lorsque nous lui demandons de nous rembourser.

— Mon garçon m’inquiète. Rien ne l’achale. C’est une véritable « enfant téflon ».

Le psychologue québécois Daniel Kemp a popularisé le terme enfant téflon, inspiré de la poêle antiadhésive Teflon, qui décrit les enfants sur qui rien ne colle : ni les punitions, ni le chantage, ni les compliments, ni les récompenses.

Le gros achalant

Dans le même ordre d’idée, l’adjectif achalant signifie « agaçant, dérangeant ». Il qualifie aussi bien les gens que les choses.

— Mon nouveau collègue est achalant. Il n’arrête pas de me poser des questions indiscrètes.

— Le film était bon, mais la musique était vraiment achalante. Ç’a gâché tout mon plaisir.

Dans ce contexte, le verbe gâcher prend le sens de « ruiner une chose agréable ».

Ils s’achalent sans arrêt

Employé sous forme pronominale, le verbe achaler signifie « s’agacer de façon réciproque ».

— J’ai les nerfs à cran. Mes jumeaux n’ont pas cessé de s’achaler pendant tout le voyage. J’avais tellement envie de les abandonner sur le côté de l’autoroute.

— Impossible d’avoir la paix à la maison, mes enfants s’achalent sans arrêt. C’est le bruit perpétuel.

— C’est étrange. Ma sœur et moi, on s’achalait constamment quand on était petit. Aujourd’hui, on s’entend super bien.

Partagez cet article!

Inscription à l’infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre (newsletter) pour recevoir les nouveaux articles publiés sur Traduction du français au français.

Je m’inscris