Articles

Une job steady

L’expression franglaise «avoir une job steady» signifie avoir un emploi stable. Cette expression, autrefois très répandue, a perdu du terrain pour deux raisons : d’abord, les jobs steady se font de plus en plus rares, et l’adjectif anglais steady a cédé sa place à régulier, stable ou permanent, ses équivalents français.
Dans les années 1970, l’humoriste Yvon Deschamps résumait les aspirations de nombreux Québécois, alors dominés politiquement, avec cette phrase devenue célèbre : « Dans la vie, il y a deux choses qui comptent : une job steady, pis un bon boss.»

Lire la suite

Se faire griller au Québec

Pour les vacanciers d’Europe qui veulent se prélasser sur le bord de l’un de nombreux lacs, sachez qu’au Québec, on bronze peu, mais on «grille» beaucoup. Eh oui, comme les saucisses.
Par contre, nous pouvons pas interchanger ces verbes dans d’autres contextes. Par exemple, nous pouvons griller de la viande, mais nous ne pouvons pas la bronzer.

Lire la suite

Une montée de lait

L’expression «avoir une montée de lait» signifie avoir un accès de mauvaise humeur (généralement sans justification réelle), exprimer son indignation ou s’énerver fortement.
Cette expression tire probablement son origine de la soupe au lait qui déborde rapidement de la casserole quand on la chauffe.

Lire la suite

Avoir la couenne dure

Pour comprendre l’expression «avoir la couenne dure», il faut savoir qu’au Québec nous utilisons parfois le mot couenne comme synonyme de «peau humaine». Toutefois, cet usage est limité à quelques expressions. «Avoir la couenne dure» signifie donc avoir les nerfs solides, être coriace, endurci, résistant.

Lire la suite

Sous-titre en langue québécoise : le linge

Sous-titrage et explication de l’extrait d’un numéro de Catherine Levac: … depuis trois ans, j’habite à Montréal. Au début, ce qui me gossait, c’était qu’il fallait que je fasse mon lavage dans une buanderie. Tsé, ça, ça peut être rushant, parce qui faut que tu sois fait fort. Tu sais, c’est très lourd de transporter tout ton linge.

Lire la suite

Freaker ben raide, un verbe franglais

L’anglicisme «freaker» est un bel exemple de verbe franglais. «Freaker» signifie être angoissé, avoir peur, flipper ou s’énerver, perdre patience. Venez découvrir toutes ses subtilités.

Lire la suite

Croche, un mot bien vivant

Au Québec, le mot «croche» est bien vivant. Tombé en désuétude en Europe où il est seulement utilisé pour décrire une note de musique, il a survécu au Canada où, au fil du temps, il a pris plusieurs significations comme mal fait, tordu, de travers, malhonnête.

Lire la suite